Bocuse d’or : Dans les coulisses de l’Equipe de France

Six semaines avant la finale du Bocuse d’or 2019, le candidat français Matthieu Otto, plus déterminé que jamais, aiguise sa technique et sa créativité.

Sélectionné fin 2017 parmi huit prétendants français, Matthieu Otto portera les couleurs de son pays lors du prochain Bocuse d’or, qui se déroulera au Sirha de Lyon, les 29 et 30 janvier 2019. Après avoir franchi l’épreuve du Bocuse d’or Europe en juin dernier à Turin, le sous-chef à Sarreguemines (Moselle) aborde la dernière ligne droite. “On pense, on dort et on vit Bocuse d’or. C’est une perpétuelle remise en question“, avoue ce passionné, qui s’entraîne avec la persévérance d’un sportif de haut niveau pour cette compétition internationale. “En octobre et novembre, ça a été la phase de réflexion et de création. Matthieu a rencontré plein de chefs et a travaillé sur différents points – la culture, la tradition française, l’innovation, la technique, la créativité -, avant de trouver notre ligne directrice, de manière assez efficace, presque logique. Maintenant, on est dans la conception, le montage des plats, le dosage… On va rapidement enchaîner avec l’organisation dans le temps et l’espace. La compétition reste une course contre la montre, dans des conditions spécifiques, à savoir un box à ciel ouvert, devant un public“, précise Romuald Fassenet, Meilleur ouvrier de France, chef étoilé du Château Mont Joly (Jura) et coach de Matthieu Otto.

Un travail d’équipe

C’est à l’École Ferrandi Paris que le candidat et ses soutiens disposent d’un lieu dédié à la préparation du concours. Matthieu Otto peut ainsi s’entraîner dans une réplique exacte du box de la compétition. De la musique est même diffusée pendant les tests, afin d’avoir un fond sonore permanent, comme lors du Bocuse d’or. Le QG de l’Equipe de France s’apparente à une ruche : des chefs viennent régulièrement y goûter les plats du candidat et donner leur avis. D’anciens lauréats du Bocuse d’or et des MOF viennent nous aider. J’écoute tout le monde, c’est une richesse exceptionnelle de techniques, de goûts et d’idées. Mais on a un fil rouge, on en parle et je tranche. Le filtre se fait avec beaucoup de respect et d’amitié, de compétence et de sérieux“, confie Romuald Fassenet. Tous les jours, le candidat et son coach organisent des briefs et débriefs. Sans oublier les interventions d’un coach sportif et d’un coach mental. “Quand on est toute la journée dans la cuisine, il est important de s’aérer, de décompresser et de s’oxygéner. Quant au coach mental, il est là pour nous conditionner, pour aller plus loin et dépasser nos limites“, glisse Matthieu Otto. A “200% en cuisine“, le candidat est épaulé par Yohann Chapuis, coach adjoint, Louis de Vicari, commis, et quelques élèves de l’Ecole Ferrandi venus prêter main forte. Tous les aspects matériels, techniques ou logistiques sont, quant à eux, délégués à la Team France, présidée par François Adamski, Bocuse d’or et MOF. Un vrai travail d’équipe.

L’élégance au menu

En 2019, le Bocuse d’Or accueillera 24 jeunes chefs qui, en 5h35, devront réaliser deux plats : un carré de veau sous la mère 5 côtes premières à rôtir apprêté de ses abats (thème plateau choisi en hommage à Paul Bocuse, disparu cette année) et une chartreuse de légumes aux coquillages. “Ce sont des plats très traditionnels. A moi d’y apporter une touche de modernisme et d’innovation“, juge Matthieu Otto. Secret sur ses recettes et leurs avancées, le candidat livre cependant son fil directeur : “J’apprécie la finesse, l’élégance, le savoir-faire et quelques notes de ma région natale“. “Ce sera exceptionnel“, assure Romuald Fassenet.

Aux yeux de François Adamski, la principale difficulté du Bocuse d’or est “de faire beau, bon, et de gagner face à des candidats qui sont de plus en plus forts, aiguisés, entraînés“. Mais cette pression ne semble pas encore peser sur les épaules de Matthieu Otto, qui s’avoue “serein“, à six semaines de la compétition. “Ses principaux atouts ? Matthieu est une force de la nature, il est courageux, travailleur, à l’écoute, efficace, il ne baisse jamais les bras. Il est déterminé et décidé à aller au bout, poursuit François Adamski. Rendez-vous au mois de janvier pour aller le féliciter sur la première place du podium“.

Source : Bocuse d’or : Dans les coulisses de l’Equipe de France

7 Écologes de Madagascar participent au concours “Mon village coup de cœur 2018”

Sept initiatives de tourisme durable vont représenter Madagascar au concours Mon Village Coup de cœur 2018, organisé par Village Monde. Cette ONG offre un label de qualité et soutient l’essor d’un réseau de tourisme durable hors des sentiers battus, pour le bénéfice des communautés et le plaisir des voyageurs.

Madagascar est représentée à ce concours par l’Ecolodge de Nosy Faly, l’Hôtel solidaire Mangily (Tuléar),  l’Hébergement d’Andasibe, le Gîte d’Ambatomainty, l’Eden lodge ( Nosy-Be),  l’Accueil villageois Malagasy (Anjazafotsy) et du Gîte de  Manandona.

Ces établissements font partie du réseau de destinations et d’initiatives touristiques exemplaires qui ont reçu la certification Village Monde, valorisant les bénéfices et les contributions durables de l’hébergement dans la communauté, tant sur le plan social qu’économique et environnemental.  Autrement, ils sont des modèles en matière d’accueil et d’hébergement, d’activités offertes ou de respect de l’environnement, sans oublier l’authenticité et la fierté locale qui dégagent de leurs prestations. Faire partie de ce réseau est une sorte de garantie de qualité vis-à-vis des voyageurs.

Ces entreprises malgaches font partie des 34 hébergements en lice cette année. Chacun d’eux  présente à travers ce concours trois photos correspondant à des thématiques importantes pour Village Monde : une expérience marquante et authentique pour le visiteur, une personne inspirante de la communauté et les retombées locales positives de l’initiative touristique.

Pour appuyer ces initiatives malgaches et le tourisme durable à Madagascar, vous pouvez voter pour l’un des villages malgaches que vous souhaitez voir devenir le coup de cœur 2018 sur le site de la campagne ou sur la page Facebook de Village Monde! Les votes seront aussi appuyés par un jury, composé de cinq professionnels du tourisme et développement durable venant de pays différents.

Le Village Coup de Cœur des voyageurs sera dévoilé le 17 décembre 2018.

Source : 7 Écologes de Madagascar participent au concours “Mon village coup de cœur 2018”

Concours « Tourisme et Innovation » : Trois applications primées par l’EDBM et le groupe Axian

Un concours de développement d’une application sur le thème « Tourisme et Innovation », a été lancé par le groupe Axian en partenariat avec l’Economic Development Board of Madagascar (EDBM) lors de la 7e édition du salon ITM cette année.

Le but est de faire émerger des projets innovants permettant d’optimiser au système d’approvisionnement, et la chaîne de valeurs dans le secteur du tourisme. En fait, dans un environnement touristique concurrentiel et en plein essor, les innovations constituent un axe de développement important. Le concours a ainsi suscité l’enthousiasme avec 61 inscriptions individuelles enregistrées. Et treize projets ont été soumis jusqu’au 25 juin dernier. Et il y a trois applications primées par l’EDBM et le groupe Axian. Le lauréat est Fenosoa Miora Razafimandimbilaza  avec son application FAFY. Le 2e gagnant est Danny Andrianaivoarijao avec NEMOTE  tandis que le 3e est l’équipe Hope for Dago dirigée par Nadia Razafiarimalala avec son application Tourisme Dago.

Accompagnement. En fait, « les concurrents  ont été invités à prendre en considération les problèmes rencontrés au niveau de la chaîne de valeur et d’approvisionnement », explique Johary Rajosefa, Directeur des Services aux Investisseurs de l’EDBM. Les projets gagnants bénéficieront ensuite d’un accompagnement de la part des équipes du Programme Entrepreneuriat d’Axian afin de concrétiser leurs projets. Il s’agit d’une connexion internet, d’un hébergement d’application et des conseils en communication ainsi que du coaching et du monitoring Les porteurs de projet gagnant bénéficieront également des espaces de coworking et d’incubation mis à leur disposition par le groupe. «L’objectif est de résoudre les problématiques rencontrées dans les autres secteurs stratégiques pour Madagascar à travers les idées innovantes et la technologie. Nous avons un capital humain à fort potentiel et nous pensons que c’est à travers ce type d’activités que nous pouvons les mettre en avant », évoque Carole Rakotondrainibe, Business Development Manager & Entrepreneurship Program du Groupe Axian. L’EDBM pour sa part, offre aux finalistes un appui sur la communication et la formalisation de leur projet, tout en accompagnant la diffusion de l’application gagnante au niveau de tous les opérateurs touristiques à Madagascar. Un prochain concours sur le thématique « Agriculture et Innovation » sera lancé prochainement.

Source : Concours « Tourisme et Innovation » : Trois applications primées par l’EDBM et le groupe Axian

Palmes du Tourisme Durable : Tous les professionnels invités à concourir !

Parce que le développement durable est l’affaire de tous les professionnels du tourisme, l’association Acteurs du Tourisme Durable (ATD) et TourMag.com invitent l’ensemble du secteur – des startups aux plus grosses entreprises – à tenter leur chance aux Palmes du Tourisme Durable

La 2ème édition des Palmes du Tourisme Durable bat son plein !

Les professionnels ont jusqu’au 15 septembre pour déposer leur candidature sur le site dédié palmesdutourismedurable.com et dans la catégorie correspondant à leur famille de métier. Événement incontournable du secteur (même si nous n’en sommes qu’à la seconde édition!), les Palmes du Tourisme Durable ont pour objectif de mettre en exergue les efforts des professionnels en matière de développement durable ainsi que de récompenser les initiatives les plus innovantes.

Le tourisme durable, l’affaire de tous

Le concours tient compte à la fois des efforts des plus gros opérateurs tout comme ceux de plus petits acteurs. Une évolution progressive des mentalités prise en compte dans l’organisation de cette 2ème édition, avec des candidats répartis selon leur taille et leur chiffre d’affaires.

Des partenaires déjà mobilisés !

Plusieurs partenaires, à l’image d’EcoAct et Assurinco, ont également promis leur participation, afin que cette deuxième édition des Palmes du Tourisme Durable soit à la hauteur de son prédécesseur : une chronique par semaine sur France Inter, des dizaines d’articles de presse, plus de 100 candidats, 10 000 votants sur Internet et 200 invités à la cérémonie en attestent.

Contact — Charlène Ravella
Animatrice de réseau
ATD – Acteurs du Tourisme Durable
09 51 74 47 19
12, rue Riquet 75019 Paris

Source : Palmes du Tourisme Durable : Tous les professionnels invités à concourir !

« I love you Madagascar »: des lots pour les lauréats

Ce Jeudi 17 mai 2018 à 9h au Ministère du Tourisme à Tsimbazaza, les gagnants du concours du mois d’Avril ont reçu leurs prix.

Monsieur Roland RATSIRAKA, Ministre du Tourisme a eu unfeedback productif de l’Airtel Madagascar et des gagnants concernant le concours. En effet, Airtel Madagascar n’a pas manqué de faire remarquer leur contentement du fait de l’augmentation des nombres des participants au jeu  pour ce mois qui ont dépassé les centaines.

Le représentant des gagnants a également évoqué l’impact positif du concours sur son entourage, entre autre, l’admiration des connaissances sur la beauté de Madagascar. Il a remercié le ministère d’avoir organisé ce concours qui leur a permis de s’évader de la réalité.

Monsieur Tokiaritefy RABESON, Directeur Général du Développement du Tourisme a remercié Airtel Madagascar  de leur soutien pour le développement du Tourisme et  tous les participants pour leur dévouement à promouvoir Madagascar à travers leurs œuvres.

Source : « I love you Madagascar »: des lots pour les lauréats

Master Chef écolo : sensibilisation à l’utilisation des foyers économes dans les écoles

Dans le cadre de l’évènement mondial « Une heure pour la terre » célébré le 24 mars dernier, WWF Madagascar a organisé un concours de cuisine intitulé « Master Chef Ecolo » ou « Tsikonina Mitsitsy » en partenariat avec la Direction Générale de la Météorologie, et le Ministère de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures, s’adressant aux élèves de niveau collège. Le concours a eu lieu à l’École des Salines Ankalika situé dans la ville de Tuléar, appartenant à l’ONG Bel Avenir.

Les mini-chefs participants ont eu à montrer leur talent pour créer une recette originale typiquement malgache pour le déjeuner, à préparer avec un « Fatana Mitsitsy » ou foyer économe.

Le concours reste une invitation de plus à l’utilisation des foyers économes pour protéger la nature et sauver la forêt de Madagascar et la riche biodiversité qu’elle renferme. A travers la Grande Ile, on compte plus de 8000 personnes qui se sont mobilisées autour du slogan «Economisons pour que ça dure, utilisons les foyers économes » au moyen de carnavals, expositions et séances de sensibilisation promouvant la cuisine écologique ce jour-là.

Source : Master Chef écolo : sensibilisation à l’utilisation des foyers économes dans les écoles

Lancement du concours étudiants Take Off ! 2018 : l’hôtellerie mobile pour les clients nomades

Fidèle à son ambition de stimuler l’innovation et d’attirer les meilleurs talents pour inventer l’hospitalité de demain, AccorHotels lance aujourd’hui la 8ème édition de Take off ! – le concours qui met en compétition des centaines d’étudiants issus d’universités, d’écoles de commerce ou de management hôtelier du monde entier. Par équipe de trois personnes maximum, les candidats ont jusqu’au 6 avril pour présenter leur vision d’une hospitalité itinérante, en proposant un concept innovant d’hôtel mobile à travers un photomontage. La finale de la compétition aura lieu fin juin à Paris, en présence de Sébastien Bazin, Président directeur général du Groupe.

Quels bénéfices pour les étudiants ? 

Des rencontres et la création d’un réseau avec les dirigeants de AccorHotels à Paris et des étudiants du monde entier – Se faire identifier sur des sujets stratégiques au sein des équipes AccorHotels – Un accompagnement personnalisé dans les recherches de stage ou du premier emploi – Un voyage dans l’une des plus belles destinations de AccorHotels en Europe et Méditerranée pour les gagnants de la Grande Finale. 
 
La volonté de AccorHotels, à travers le concours Take Off !, est d’associer dès aujourd’hui les futurs leaders à la réflexion globale sur son métier qui est celui de l’hospitalité augmentée. Depuis la première édition du concours en 2012, près de 2 500 étudiants venant de 30 pays ont participé au défi. Nombre d’entre eux ont depuis intégré les équipes AccorHotels aussi bien dans les hôtels que dans les sièges.  
Source : Claude Dibiase – Lancement du concours étudiants Take Off ! 2018 : l’hôtellerie mobile pour les clients nomades

Airtel soutient la promotion du tourisme

Promouvoir la destination Madagascar à travers les réseaux sociaux. Airtel Madagascar se lance, une fois de plus, dans cette aventure en apportant son soutient pour la mise en œuvre du concours « I love you Madagascar ». Il s’agit d’une initiative du Ministère du Tourisme qui vise à défendre et promouvoir la Grande Ile, dont l’image a été ternie par la peste, le problème d’hygiène et autres. La plupart des publications, photos et vidéos lancées sur les réseaux sociaux en témoignent. Ainsi, ledit concours vise à contre-attaquer les faits négatifs par des photos, vidéos et publications qui illustrent les merveilles du pays. « Cette fois-ci, les Malagasy sont les principales cibles dans la promotion du tourisme et de l’environnement. Plus de 3 millions de personnes, notamment les adeptes des réseaux sociaux, sont ciblées par ce concours d’envergure nationale. Ainsi, chacun pourrait valoriser la beauté et la richesse de sa Région, où qu’il soit », fait part le Ministre de tutelle, Roland Ratsiraka. C’était hier à Tsimbazaza, lors du lancement officiel dudit concours. « Nous avons déjà collaboré avec le Ministère du Tourisme dans la promotion de la destination Madagascar, lors de la mise à disposition de l’application mobile « Madagascar l’île Trésor ». Cette application met en exergue les hôtels, restaurants, lieux touristiques, parcs nationaux et autres potentiels  touristiques dans le pays. Plus de 5000 personnes l’utilisent depuis son lancement il y a quelques mois », ajoute Maixent Bekangba, Directeur Général d’Airtel Madagascar.

Le concours «  I love you Madagascar »est ouvert  tant aux  amateurs qu’aux  professionnels, âgés de plus de 18 ans, à partir du 1er février jusqu’au 31 mai prochain. Ils peuvent envoyer leurs œuvres à l’adresse mail « [email protected] » pendant cette période. Les photos, vidéos et textes seront ensuite publiés sur les réseaux sociaux afin que le public puisse à la fois les admirer. Le jury composé des représentants du ministère du Tourisme et de ceux d’Airtel, tiendra compte de la qualité de chaque œuvre avant de choisir les méritants. Chaque mois jusqu’à la fin du concours, les cinq premiers gagnants de la catégorie photo, vidéo et écrits seront primés. Des voyages à Nosy-Be et  à Sainte-Marie, des routeurs portatifs, des forfaits d’appel, des volumes d’Internet jusqu’à 2Go pendant 3 mois, jusqu’à une somme de 100 000 ariary offerte par Airtel Money, ainsi que des packs cadeaux, etc., seront offerts à chaque fin de mois. Une deuxième vague du concours est même envisagé, de mai en décembre, avec un séjour à l’étranger comme prime, conclut le ministre de tutelle.

Source : Airtel soutient la promotion du tourisme

Sunny Master Cook – Les gagnants aux fourneaux en France

Les deux vainqueurs du Sunny Master Cook RTA sont en France.Ils poursuivent un stage de perfectionnement avec des chefs étoilés. 

L’aventure continue. Depuis le mois de décembre 2017, le Cordon Bleu Richard Rabenja, propriétaire du restaurant l’Étang des Bois à Vieilles Maisons sur Joudry et Raymonde Razafindrazaka, chef au restaurant gastronomique à Orléans, ont offert des stages de perfectionnement aux deux gagnants du concours culinaire Sunny Master Cook, organisé par la station RTA.
Ainsi, Mahery Hasina et Nohasoavina ont pu découvrir les techniques culinaires et apprendre comment préparer certains plats à base de viande et de fruits de mer, offerts par la société Manda S.A, qui n’est autre que l’un des sponsors de l’événement, ce qui leur permettra d’accroître leurs compétences culinaires.
«Cet atelier se déroule dans une ambiance très conviviale. J’ai trouvé un chef disponible et heureux de divulguer ses techniques et petits secrets culinaires. Il a répondu à toutes nos questions. L’équipe qui l’entoure est aussi très sympathique et attentive à nos besoins durant le cours. L’impression est identique. On voit que Richard Rabenja  aime son métier et qu’il n’hésite pas à transmettre ses petits secrets. Il a su nous transmettre sa passion avec, toujours, des mots très gentils tout  en étant à notre écoute en permanence, comme il l’est avec son équipe », confie Nohasoavina, gagnant de la catégorie amateur.

Moment agréable
Pour ces futurs chefs, l’important était déjà de voir comment on travaillait dans une cuisine de grand restaurant et de voir la préparation de toute l’équipe. Ils ont donc préparé des plats pour cent personnes et concocté un festin durant la fête de la Saint Sylvestre. « Nous avons eu la joie de partager un moment avec la talentueuse et chaleureuse Raymonde Razafindrazaka, chef du restaurant gastronomique à Orléans. Nous avons ainsi pu enfin goûter à sa savoureuse cuisine, toujours aussi inventive et magnifiquement présentée. Beaucoup de bonne humeur, de facéties et de sourires pour ce stage ainsi que des recettes à l’image du chef », s’enthousiasme Mahery Hasina, le gagnant de la catégorie professionnelle. Les deux heureux gagnants sont encore en France et poursuivent leur stage de perfectionnement en cuisine. Ils ne rentreront que le 22 février. La RTA avait promis que les lots du « Sunny Master Cook» ne ressembleraient à aucun autre concours de cuisine, vu à   Madagascar, et sur ce point, on ne peut pas la contredire. Pour cause, devant le succès de cette première édition du concours, les organisateurs et sponsors prévoient de  renouveler l’expérience avec le Sunny Master Cook deuxième édition.  Ainsi, les inscriptions débuteront au mois d’avril.

Source : Sitraka Rakotobe – Sunny Master Cook – Les gagnants aux fourneaux en France

ONTM : Remise des lots aux lauréats du concours de photos

Dans le cadre du lancement de la stratégie digitale notamment le site web de l’ONTM (Office national du Tourisme de Madagascar), visant à promouvoir la destination Madagascar, un jeu-concours de photos a été organisé durant un mois.

Il est dédié aux résidents nationaux qui sont photographes amateurs ou professionnels. Et le thème a été axé sur « Voyage à Madagascar ».

Les participants ont capté et partagé avec les internautes leurs plus belles photos de la Grande Ile. « L’objectif a été atteint, car le nombre de visiteurs de notre site web a augmenté avec plus d’intérêts sur certaines pages. Le jeu a également remporté un franc succès avec 108 participants ayant posté leurs photos.

En revanche, un peu moins de 3 000 internautes ont fait un « Like », a déclaré Joël Randriamandranto, le PCA de l’ONTM, lors de la remise des lots aux trois lauréats du concours photos qui s’est tenue hier à l’hôtel Sakamanga. Les partenaires de l’ONTM, notamment Air Madagascar, Air France et Air Austral y ont été présents.

Ainsi, le premier lot composé d’un billet aller-retour Tanà-Paris-Tanà est attribué à Gisela Razafindrakoto. Le 2e lot constitué d’un billet aller-retour Tanà-La Réunion-Tanà, est remis à Djavad Laldjee tandis que le 3e lot qui est également un billet aller-retour mais reliant Tanà-Nosy-Be-Tanà est offert à Andry Razafindrazaka.

Source : Navalona R. – ONTM : Remise des lots aux lauréats du concours de photos