WTM Londres : les nouveautés de la destination Madagascar présentées aux professionnels anglais

Du 4 au 6 novembre 2019, la destination Madagascar a participé activement à salon WTM 2019 organisé à Londres. C’est l’une des plus importants salons du tourisme du monde, réunissant à chaque édition des milliers de professionnels.

Pour Madagascar, ce grand rendez-vous du tourisme anglais a offert des opportunités d’établissement de partenariats internationaux. Cette participation avait également comme objectif de renforcer les liens de partenariat avec les partenaires existants et surtout de présenter les nouveautés de la destination aux professionnels du marché anglais ainsi qu’aux touristes britanniques.

A part l’Office National du Tourisme de Madagascar, 4 opérateurs locaux ont fait le déplacement à Londres; à l’instar d’Air Madagascar, Island Continent Tours, Madagascar Land of Wonders et Madagascar Tourism Expeditions.

Aménagée sur 70.000 m2, le salon WTM qui était à sa 40e édition a enregistré plus de 5.000 exposants venant de plus de 180 pays. Cette grand-messe du tourisme européen est réputée pour son visitorat de très grande qualité et la grande opportunité qu’elle offre aux participants  pour se constituer des réseaux de connaissances, de négocier et surtout conclure des contrats et s’informer sur les nouvelles tendances dans le secteur touristique.

WTM Londres : les nouveautés de la destination Madagascar présentées aux professionnels anglais

Marriott teste le marché des locations de courte durée

Londres (GRANDE-BRETAGNE) Après AccorHotels et Hyatt, c’est au tour de Marriott de contre-attaquer Airbnb, en se positionnant sur le créneau des locations de courte durée. En partenariat avec la société de conciergerie Hostmaker, le leader mondial de l’hôtellerie vient en effet de lancer une expérience pilote de six mois à Londres : les voyageurs peuvent désormais réserver leur séjour dans l’une des 200 propriétés référencées sur le site TributePortfolioHomes.com (une marque du groupe Marriott).

Composés d’une chambre (ou plus) et d’une cuisine entièrement équipée, ces logements sont aménagés et gérés par Hostmaker. Les clients, accueillis sur place, peuvent effectuer leur check-in à n’importe quelle heure. Au menu : internet haut débit, du linge de lit premium, des produits d’accueil dans les salles de bain, des équipements pour enfants… Ils bénéficient également d’un service de blanchisserie et de l’assistance téléphonique 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. 

Les standards de Marriott y sont respectés en matière de “sécurité, de sûreté, de design et de services“, assure le groupe. Par ailleurs, les réservations sur Tribute Portfolio Homes sont intégrées au système de fidélité Marriott Rewards et Starwood Preferred Guest. Les prix moyens par nuit, quant à eux, tournent autour de 200-250 £ (de 230 à 290 € environ).
Source : Violaine Brissart – Marriott teste le marché des locations de courte durée

Tourisme – Fin de l’embargo sur Madagascar

Une réunion de crise s’est tenue à Londres, lundi. Le passage difficile de la peste n’affecte plus le Tourisme malgache.

Feu vert. Mada­gas­car est prêt à accueillir les touristes à bras ouverts. C’est ce qui ressort de la réunion de crise, tenue au World Travel Market, à Londres, lundi. L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), conduit par son secrétaire général, Taleb Rifai, a réuni les ministres des pays voisins de Madagascar aux côtés du Ministre Roland Ratsiraka. Il s’agit de l’île Maurice, des Seychelles et du Kenya. Deux heures de débat ont été nécessaires pour expliquer et discuter du contexte déjà favorable au retour des touristes, vu les efforts déployés pour contenir l’épidémie de peste.

« Nous reconnaissons les difficultés auxquelles Mada­gascar et le département du Tourisme malgache ont dû affronter pour faire face aux désagréments engendrés par le fléau », indique un communiqué de l’OMT. « Mais, aujourd’hui, les homologues ministres, responsables de la santé et représentants de l’OMS donnent le feu vert. La découverte du pays ne présente plus aucun danger pour les visiteurs. L’OMS, en particulier, ne préconise aucune restriction des voyages ou des échanges commerciaux avec Mada­gascar », rassure Taleb Rifai.

« Son île a des richesses à offrir car le pays abrite des milliers d’espèces animales, tels que les lémuriens, que l’on ne trouve nulle part ailleurs, ainsi que des forêts tropicales, des plages et des récifs coralliens magnifiques », a-t-on vanté la Grande île.

Soulagement

Ainsi, dès aujourd’hui, Madagascar est de nouveau prêt à accueillir les touristes internationaux. Lundi était un jour de soulagement pour Roland Ratsiraka, Ministre du Tourisme. « La crise est passée. Ce dont on a besoin, ce sont les touristes », a-t-il déclaré. Maurice Loustau-Lalanne, ministre seychellois du Tourisme, de l’Aviation civile, des Ports et de la Marine, a annoncé qu’Air Seychelles reprendrait bientôt ses vols vers Madagascar. Anil Kumarsingh Gayan, ministre du Tourisme de l’île Maurice, a exprimé son soutien et a déclaré qu’il n’y avait plus aucune restriction concernant les voyages entre Maurice et Madagascar. Fatuma Hirsi Mohamed, secrétaire principale du Minis­tère du Tourisme du Kenya, n’a pas fait obstacle au feu vert donné à Mada­gascar. Pour rappel, Taleb Rifai est venu à Madagascar le 1er novembre. Un déplacement signalant la reprise de la destination Madagascar par les touristes internationaux. Il a fallu cette étape de reconnaissance à l’échelle internationale à Londres pour endiguer la problématique d’annulation et de suspension de vols et de réservations pour la destination Madagascar, et pour marquer que Madagascar n’est plus un pays à risque. « Les procédures modernes de sécurité sanitaire sont en place à Madagascar. La température corporelle est, entre au­tres, contrôlée chez chaque passager à l’arrivée et au départ des vols », a précisé Taleb Rifai.

Source : Tourisme – Fin de l’embargo sur Madagascar