Notre partenaire FoodWise recherche son Directeur pour Madagascar.

CONTEXTE DE LA MISSION FOODWISE

FoodWise est une entreprise sociale qui lutte contre le gaspillage alimentaire et l’insécurité alimentaire en offrant aux entreprises une gestion efficace des ressources et aux plus vulnérables une nourriture de qualité – à zéro coûts & zéro CO2 !

POURQUOI NOUS LE FAISONS?

Saviez-vous que 30% de la nourriture dans le monde est gaspillée? Si nous pouvions sauver cette nourriture, nous pourrions nourrir toutes les personnes affamées dans le monde (805 millions). C’est la raison pour laquelle nous avons fondé FoodWise!

Lorsque nous gaspillons de la nourriture, nous gaspillons également d’autres ressources qui ont été utilisées pour produire, transformer, distribuer et préparer/cuisiner la nourriture, telles que des terres fertiles, de l’eau, de l’énergie, des ressources humaines, leur temps et travail, ainsi que de l’argent. Le gaspillage alimentaire a un impact négatif sur la société, l’environnement et l’économie!

CE QUE NOUS FAISONS

Nous « sauvons » des aliments qui seraient autrement gaspillés, tels que les restes de buffet d’hôtels ou de restaurants, les produits des supermarchés proches de la date de péremption ou les fruits et légumes laids de fournisseurs, en les connectant à des organisations partenaires proches, telles que des orphelinats qui luttent pour acheter de la nourriture !

COMMENT NOUS LE FAISONS?

Grâce à une chaîne de valeur à zéro coût et à zéro CO2! Le projet repose sur une chaîne de redistribution des aliments, utilisant uniquement les ressources déjà existantes. La nourriture est collectée, transportée, préparée et partagée sans aucun surcoût:

1) Collecte: Le personnel du Donateur Alimentaire collecte les excédents alimentaires et les place dans des boîtes réutilisables au lieu de les jeter.

2) Transport: Nos partenaires de transport récupèrent et livrent la nourriture au Receveur Alimentaire à proximité en utilisant leurs itinéraires de transport quotidiens et les espaces inutilisés de leurs véhicules, sans générer de coûts supplémentaires ni de CO2!

3) Consommation: L’équipe du Receveur Alimentaire prépare les aliments reçus en utilisant l’infrastructure de cuisine existante pour servir un délicieux repas gratuit aux enfants!

Tout en gardant à l’esprit les exigences en matière de sécurité sanitaire des aliments et en protégeant juridiquement tous les acteurs impliqués dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire!

DESCRIPTION DE POSTE :

Sous la responsabilité des directeurs du programme au Global, vos responsabilités sont les suivantes:

  • Vous êtes responsable du développement et de la mise en œuvre des projets faisant partie de la stratégie opérationnelle de FoodWise. Vous êtes responsable de la gestion de l’équipe au niveau nation et amener à travailler avec l’équipe globale ;
  • En collaboration avec l’équipe Global, vous déployez les outils appropriés pour permettre le suivi des projets dans le programme, le contrôle financier et la conformité avec les politiques et les cadres de FW (en particulier la politique de suivi et d’évaluation des projets de FW), et le respect des obligations contractuelles vis-à-vis des bailleurs.
  • Vous contribuez à suivre et analyser activement l’évolution du contexte dans sa zone géographique afin d’identifier les risques et les opportunités et propose des actions a l’équipe Global.
  • Vous contribuez à la transformation organisationnelle conformément aux projets existantes.
  • Vous instaurez un esprit d’équipe et un fonctionnement d’équipe garantissant les synergies et l’échange de bonnes pratiques entre les chefs de projet, les area Managers, l’équipe SMT et les collègues de l’équipe global.
  • Vous assure le dimensionnement et la planification des besoins en ressources humaines des projets dans le projet.
  • Vous recrutez et contribuez au développement professionnel, à l’autonomie et au bien-être au travail des chefs de projet
  • Vous développez l’influence externe de FW et la représentation externe de l’organisation (événements, médias) dans votre périmètre de responsabilités.
  • Vous relayez les messages de plaidoyer mondial de FW auprès de toutes les parties externes concernées.
  • Vous développez des partenariats locaux, en lien avec l’équipe global.
  • Veiller à ce que les comptes annuels statutaires soient préparés et soumis aux autorités compétentes en temps opportun;
  • Préparer le budget annuel et suivre les dépenses;
  • Préparer un rapport mensuel des comptes;
  • Superviser la préparation, la finalisation de la paie et le paiement des salaires;
  • Fournir un soutien à la livraison de la croissance ambitieuse des revenus, en collaboration avec des collègues des départements des programmes et des relations extérieures et du plaidoyer et l’équipe globale ;
  • Fournir des prévisions de planification financière en termes d’allocation des ressources, de revenus et de dépenses pour FW Madagascar.
  • Diriger l’élaboration des plans d’affaires de FW;
  • Superviser le fonctionnement et le suivi d’un système de contrôle budgétaire ;
  • Assurer la production de rapports financiers de qualité et la compilation d’informations de gestion financière pour le DR, pour examen régional et autres réunions et participants clés;
  • Développer un plan de financement d’activités et mettre en place une stratégie de financement

PROFIL ATTENDU :

  • Vous êtes titulaire d’un Master (Bac+5) dans les domaines de l’humanitaire, du développement ou autre domaine proche et pertinent (études internationales, droit, sciences po, ou études plus techniques en lien avec le projet, etc.)
  • Vous avez une expérience en tant que responsable des opérations/coordinateur/Directeur pays/ ice de programme en contexte développement
  • Vous avez au moins 5 ans d’expérience en coordination de projets développement dans une ONG internationale
  • Vous avez de l’expérience en gestion d’équipe, y compris management à distance
  • Vous faites preuve de leadership : vous inspirez la confiance, vous savez motiver, prendre des décisions, et diriger
  • Vous avez de bonnes capacités d’anticipation, de planification et d’organisation
  • Vous savez communiquer et négocier en interne comme en externe
  • Vous êtes à l’aise avec l’exercice de la décision et êtes force de proposition et porteur de solution en toutes circonstances
  • Vous maîtrisez le français et l’anglais à l’oral comme à l’écrit.

SPÉCIFICITÉS/PARTICULARITÉS DU POSTE :

Le poste est basé à Antananarivo avec des déplacements vers les sites d’intervention. Le logement à payer par l’employée, mais FoodWise peut aider à trouver le domicile.

CONDITIONS :

  • Contrat : CDD
  • Perdiem : selon la destination de déplacement
  • Assurances inclus
  • Congés payés : 2 jours par mois

CONTACT : [email protected]

DIRECTEUR D'EXPLOITATION

RESPONSABILITÉ

Assurer l’exploitation et la rentabilité du centre selon la politique définie par les propriétaires

LIEU DE TRAVAIL

Antananarivo

Merci de nous faire part de votre intérêt pour le poste en nous envoyant votre CV et lettre de motivation à :

[email protected]

Référence : DE-10/20

Une centre d’organisation d’événements à Tana recherche son Directeur d'Exploitation

ATTRIBUTIONS

  • Mettre en œuvre la stratégie du centre en vue d’atteindre les objectifs de commercialisation, de rentabilité et de qualité de service
  • Commercialiser le centre pour différents événements : séminaires, mariages, ateliers, formations…
  • Développer les activités du bistrot lounge
  • Définir le plan de commercialisation pour une prospection effective du marché
  • Assurer la communication du centre pour meilleure visibilité : réseaux sociaux et autres canaux pertinents
  • Travailler en étroite collaboration avec le Chef cuisinier pour proposer aux clients un service traiteur de qualité
  • Elaborer le budget de fonctionnement
  • Gérer et encadrer le personnel fixe et les extras
  • Assurer la gestion courante de l’établissement : administrative, financière, ressources humaines

PROFIL

  • Compétences en administration des entreprises et en management des événements, idéalement formé.e dans l’hôtellerie-restauration
  • Expérience significative dans la commercialisation d’événements
  • Maîtrise des outils de communication et d’information
  • Grande disponibilité, dynamique, aisance relationnelle, créativité, audace et leadership
  • Capacité d’écoute et de négociation
  • Français courant

URGENT : Un Grand Hôtel à Fianarantsoa recherche un

Chef Cuisinier expérimenté

  • Maîtrise des fiches techniques, coût et ratio
  • Très créatif, proactif
  • Maîtrise des desserts de restaurant
  • Formation en arts culinaires
  • Capable de diriger une équipe
  • Organisé et discipliné
  • Dynamique et persévérant
  • Expériences dans de grands restaurants

Envoyez CV, lettre de motivation et prétention salariale à

Urgent, poste à pourvoir : Chef d'équipe restaurant

Madagascar Hôtel Consultant recherche pour un de ses clients basé à Antananarivo un

CHEF DE CUISINE EXPÉRIMENTÉ

En tant que Chef de cuisine, vous serez responsable de votre brigade et de la qualité des produits servis au restaurant. Vous contribuerez à la bonne réputation et à l’atteinte des objectifs qualitatifs et économiques de l’établissement.

LIEU DE TRAVAIL : Antananarivo

PRINCIPALES MISSIONS

  • Mettre au point les cartes en suivant la philosophie des différents concepts des restaurants ainsi que des différents points de ventes et ce en accord avec la direction
  • Maîtriser et concevoir les fiches techniques et en assurer leur application lors des productions
  • Assurer la sélection des meilleurs produits auprès des fournisseurs dans le respect des concept définis
  • Gérer les stocks en coordination avec l’économe
  • Recruter et former les membres de la brigade de cuisine en leur inculquant les valeurs de l’établissement
  • Assurer la qualité et la cadence de l’exécution des plats pendant les services
  • Veiller au respect des normes d’hygiène
  • Corriger les anomalies, innover et être force de proposition pour promouvoir les différents restaurants et points de vente

PROFIL RECHERCHÉ

  • Talent culinaire affirmé avec une bonne maîtrise des produits locaux
  • Créativité et curiosité
  • Organisé et rigoureux dans les détails techniques et quantitatifs
  • Capacité à recruter, à former et à construire une équipe : leader et fédérateur
  • Bon gestionnaire
  • Résistant à la pression
  • Sensible aux questions de développement durable

FORMATION ET PRÉREQUIS

  • Formation en Arts Culinaires + 10 ans d’expérience minimum à un poste similaire
  • Solide expérience dans des grands restaurants de Madagascar, une expérience significative à l’international est un atout
  • Connaissances en gestion/management hôtelier
  • Excellentes connaissances des normes d’hygiène (si possible certificat HACCP)
  • Français courant

Envoyer CV et lettre de motivation avec photo et prétention salariale à

[email protected]

MERCI DE PRÉCISER EN OBJET LA RÉFÉRENCE : CCB-11/20

Le secteur touristique de l’île Maurice est sévèrement touché par la crise de la covid-19 qui est devenue une crise économique. Pour limiter la casse, l’Etat a décidé de maintenir l’assistance aux salaires dans le milieu touristique. Cette aide prendra fin avec la réouverture des frontières.

L’île Maurice tente de combattre les conséquences de la covid-19 sur tous les fronts. Alors que la crise épidémique n’est toujours pas terminée, le gouvernement essaye de maintenir son outil productif en état de fonctionner dès la réouverture des frontières et des marchés.

L’un des secteurs essentiels, pour l’économie de l’île sœur, est le tourisme. Ces dernières années, les banques pesaient plus lourd dans le PIB mauricien et les vacanciers étaient passés au second plan.
Aujourd’hui, le secteur bancaire n’est pas à l’abri d’un choc, si l’île Maurice est black listée par l’Union européenne. Cette menace est très sérieuse et la décision sera officialisée au mois d’octobre 2020. Si, elle prend forme, le secteur touristique sera une option essentielle pour sauver l’économie du pays.

Des milliards de roupies

L’Etat a versé aux sociétés, au chômage technique du fait de la crise, 1,8 milliards de roupies mauriciennes (39,7 millions d’euros) au mois de mars et 3,3 milliards (72,4 millions d’euros) en avril 2020. Ces sommes considérables pour nos voisins soutiennent les 14 700 entreprises qui travaillent dans ce secteur et qui emploient 268 000 travailleurs écrit L’Express de Maurice.

Les 197 00 travailleurs indépendants qui sont aux abois bénéficient également de ce plan. Une enveloppe de 2,4 milliards de roupies mauriciennes (5,267 millions d’euros) a été votée.
Comme toujours ces chiffres bruts sont colossaux, mais rapportés au nombre de bénéficiaires, ces sommes deviennent très, très, minces. Elles ont le mérite de maintenir les foyers à flot.

Source : Tourisme à Maurice : assistance aux salaires jusqu’à l’ouverture des frontières

Jamais évident, l’entretien est souvent source de stress et d’anxiété. Voici quelques conseils pour être le plus serein possible.

  • J – 3 : On potasse !

Tout est prêt pour votre entretien qui aura lieu dans trois jours, mais vous êtes déjà ultra-tendu. Pas de panique. Pour vous sentir le plus à l’aise possible, plongez-vous à nouveau dans l’annonce, refaites quelques recherches sur l’employeur et relisez bien votre réponse à candidature. Entraînez-vous aussi à répondre aux questions-pièges, encore parfois posées en entretien (citez trois qualités et trois défauts, êtes-vous plutôt leader ou suiveur, etc.).

 J – 2 : On s’entraîne

Tout est dans votre tête bien au clair ? Maintenant, on passe à la pratique. On s’entraîne en se filmant avec son smartphone devant un miroir et on visionne avec un proche. Le but ? Voir tous les tics de langage et/ou les postures qui ne conviennent pas. L’idée est de s’améliorer et de prendre confiance en soi. Entourez-vous d’une personne positive, et idéalement qui travaille dans le même secteur d’activité que vous.

 J – 1 : On se prépare

Sachant que vous serez tendu le jour J, il faut absolument régler les aspects logistiques en amont : trajet pour arriver au rendez-vous, heure de départ, choix de votre tenue vestimentaire, impression d’ un CV, prévision d’un bloc-notes, etc.

 Jour J : On garde ses moyens

La pensée positive façon méthode Coué, l’auto-motivation, le yoga, les exercices de respiration… Peu importe le procédé choisi, il faut trouver celui qui vous permet de vous détendre le plus.

Source : Gérer son stress avant un entretien d’embauche

Vous êtes à la recherche d’un emploi dans le tourisme, l’hôtellerie ou la restauration?

CTHR Madagascar organise sa première journée de recrutement afin de vous offrir de nouvelles opportunités professionnelles! Alors donnez-vous toutes les chances de trouver votre prochain emploi!

Rendez-vous Samedi 29 Février 2020 de 08h00 à 18h00 à l’Hôtel Sakamanga.

Amenez CV avec photo et passez un “speed recruiting” avec l’équipe de CTHR et Philippe-Jean Arnou.

Logo CTHR MADAGASCAR 630x630

DIRECTEUR D'HÔTEL

RESPONSABILITÉ

Assurer le bon fonctionnement et la
rentabilité de l’établissement hôtelier en prenant en charge toutes les facettes de l’activité (qualité de service, maintenance, gestion du personnel, commercialisation,  etc…)

LIEU DE TRAVAIL

Antananarivo

CONTACT

034 52 754 28

Un hôtel qui ouvrira très prochainement à Antananarivo recherche son Directeur

ATTRIBUTIONS

  • Veiller à la bonne gestion de l’établissement
  • Garantir l’atteinte des objectifs
  • Tenir à jour les reporting
  • Mettre en place une politque commerciale
  • Être en charge du développement de l’établissement
  • Superviser la gestion du personnel, relation social
  • Assurer une bonne communication tant en
    interne qu’en externe

PROFIL

  • Bac+5 en management hôtelier ou en gestion
  • Expérience de 10 ans dans un poste similaire
  • Maîtrise de Microsoft office
  • Utilisation/connaissance d’un logiciel de gestion hôtelière
  • Maîtrise d’un logiciel de comptabilité
  • Français et Anglais courants
  • Force de proposition
  • Grande disponibilité

Merci de nous faire part de votre intérêt pour le poste en nous envoyant votre cv à

Au cours d’un entretien, qu’il soit sur site, par téléphone ou visioconférence, vous avez tout intérêt à poser les bonnes questions pour amener le candidat à dévoiler sa personnalité, ses ambitions, ses compétences… Vous gagnerez du temps, ce qui est profitable aux deux parties.

Lors d’un recrutement, l’entretien au téléphone est tout aussi important que l’entretien en visioconférence ou sur site. Avec une telle approche, on gagne en efficacité. Poser les bonnes questions, sans arrière-pensée, c’est explorer le profil d’un candidat. C’est une affaire de stratégie, avec plusieurs objectifs :

– Découvrir les compétences qui se rapprochent le plus de celles attendues dans l’emploi proposé. Se contenter de s’arrêter sur des expériences dans une entreprise qui vous semble similaire à la vôtre est insuffisant.

– Ouvrir les champs de recherche de compétences au-delà du poste indiqué sur le CV. Par exemple, une cuisinière fidèle pendant 20 ans au restaurateur ‘produits frais’ de la ville, et de bonne notoriété, avait un profil proche du poste ‘cuisinier (h/f) autonome’. En réalité, elle ne réalisait que les entrées froides et n’était pas affectée au poste ‘chaud’ ;

– Ne pas rechercher le même type de personne ou de personnalité que vos collaborateurs actuels ou précédents. Un talent, une personne impliquée peut se cacher derrière une apparence décalée par rapport au modèle que vous avez en tête ;

– Écarter des profils différents de vos habitudes, vous risqueriez de vous priver de la compétence recherchée, car, dans le domaine du capital humain, 1 + 1 ne fait pas 2, mais 3… C’est une affaire de synergie ;

– Rester toujours dans l’exploration, car un écrit ne vaut pas un bon développement à l’oral. Je rejoins, partiellement, les recruteurs qui retournent le CV pendant l’entretien ;

– Avoir réalisé une découverte réaliste du candidat, c’est un résultat que l’on n’obtient qu’après lecture du CV, de l’argumentaire qui l’accompagne et de l’entretien à distance (visio ou téléphone) ;

– Réaliser le bon choix, c’est y ajouter un deuxième entretien (visio, téléphone ou sur site).

– Ne pas attendre la fin de la période d’essai pour conclure à un parcours de recrutement, réussi ou pas.

– Formuler de bonnes questions, celles qui amènent le candidat à développer. Dans vos questions, utilisez les prépositions : qui, quand, quoi, où, comment, combien et pourquoi (méthode QQOQCP).

– Quelle que soit la rareté des candidatures, bien connaître les candidats avant de prendre la décision d’embauche, c’est anticiper sur le parcours d’intégration (formation sur le terrain, suivi dans l’équipe). Ma meilleure réussite a été d’amener le seul candidat pour l’emploi que je proposais, à faire évoluer ses compétences et celles attendues dans la mission, et d’avoir atteint les objectifs.

– Lors du premier entretien au téléphone, en plus d’informations qui vous pousseraient à poursuivre par un deuxième entretien, obligez-vous à vérifier s’il y a une concordance entre votre panier-emploi et les attentes du candidat.

► Les domaines à explorer

Ces propositions sont des pistes, à vous de les adapter à votre langage et au contexte.

  • Mobilité

– Expliquez-nous comment votre organisation personnelle est compatible avec les horaires et le lieu de travail.

– À combien estimez-vous le temps de trajet et le coût de ces déplacements quotidiens ?

– Qu’est-ce qui peut freiner votre intégration dans notre ville ?

  • Expériences professionnelles

Pour chaque emploi qui vous intéresse dans son parcours, demandez au candidat de vous expliquer les tâches, les missions, les responsabilités et les résultats, y compris pour les emplois éloignés du secteur CHRD.

– Parlez-nous d’un emploi qui a bien fonctionné pour vous, et pourquoi il a bien fonctionné ?

– Dans telle expérience, quels sont les enseignements que vous avez retenus ?

– Dans l’ensemble de votre parcours, qu’est-ce que vous considérez comme une réussite personnelle ?

– Citez un éventuel échec et les leçons que vous en avez tirées ?

– Quel employeur parlerait le mieux de vous et pourquoi ? (Sauf pour les postes d’encadrement – et dans ce cas avec l’autorisation du candidat -, je n’appelle jamais un ancien employeur, car il n’a peut-être pas la même technique de management que moi.)

– Avec quelle entreprise ou quel employeur aimeriez-vous travailler et pour quelles raisons ?

– Dans telle entreprise, dans telle expérience, quelles sont les compétences que votre responsable aurait voulu voir progresser ?

– Vous serez embauché parce que vous apporterez des compétences (techniques, relationnelles, connaissances, comportementales). Quelles sont celles, précisément, que vous apportez à nos clients ?

– Comment organisez-vous et suivez-vous la délégation (si le candidat doit déléguer) ?

– Donnez des exemples, des situations, qui prouvent votre sens de l’organisation.

– Dans des situations inattendues, exceptionnelles, imprévues, quelles ont été vos réactions, vos décisions, et qu’est-ce que vous en avez appris ?

– Pourquoi préférez-vous travailler seul ?

– Quel est l’intérêt, pour vous, de travailler en équipe ?

  • Personnalité

– Quelles sont les qualités que vos collègues de travail ont appréciées ? Et votre responsable ? Et les clients ?

– Quel est le défaut qui vous pénaliserait le plus dans l’emploi que nous proposons ?

– Décrivez des actions qui ont prouvé votre autonomie dans le travail.

– Qu’est-ce qui vous enthousiasme le plus dans une équipe de travail ?

– Qu’attendez-vous de votre responsable ?

– Qu’est-ce qui peut freiner votre intégration ? Qu’allez-vous faire dans cet exemple ? Que pouvons-nous faire de notre côté ?

 

  • Votre entreprise

– Que savez-vous de notre entreprise ?

– Qu’est-ce qui a retenu votre attention dans notre annonce ?

– D’après vous, quelles sont vos compétences qui nous intéresseront le plus ?

– Nous sommes une petite entreprise (ou autre exemple) : quel intérêt cela représente-t-il pour vous ?

– Connaissez-vous quelqu’un qui a déjà travaillé chez nous ? Ou certains de nos clients ? Que vous ont-ils dit ?

– Qu’est-ce qui vous motive le plus à travailler chez nous, par rapport à une autre entreprise ? Idem pour la ville ? Idem pour la station ?

– Après la saison, à quelle activité ou quel emploi pensez-vous vous consacrer ?

  • Études, formations, langues étrangères

– Précisez les motivations qui vous ont fait opter pour la voie professionnelle que vous avez choisie (du secteur CHRD ou pas),

– Quelles sont les formations continues que vous avez suivies ? Sur quels thèmes ? De quelle durée ? Après cette formation, qu’est-ce qui a changé dans votre façon de faire ?

– Lors de vos formations générales ou professionnelles, quelles sont les matières où vous avez le plus brillé ?

– Langues étrangères : engager une conversation simple avec le candidat.

  • Loisirs, passion

– Qu’est-ce qui vous passionne dans la vie ?

– Dans la pratique d’une activité sportive, associative, ou tout simplement entre amis, quelle place occupez-vous ? Quel est votre rôle par rapport aux autres ?

– Qu’est-ce que votre entourage apprécie le plus chez vous ? Que voudrait-il voir changer ?

– Quelles sont les activités extra-professionnelles qui pourraient avoir un lien plus ou moins proche de notre domaine ?

 

Source : Recrutement, l’art de faire parler

PRESTO EXPRESS – Talatamaty

“Find happiness in yourself by making others happy”

 

BARMAN

Le domaine de la restauration vous attire ? Vous avez un sens de la créativité et de l’animation? Vous êtes intègre, souriant et méthodique ?

Votre mission en intégrant notre équipe : Assurer le service des boissons au bar et assurer son amélioration permanente.

  • Accueillir et servir en personnalisant la relation clients (service client)
  • Réalisation de cocktails et boissons diverses à la demande
  • Faire preuve de créativité (innover et proposer de nouveaux produits)
  • Utiliser des ressources organoleptiques (odorat et goût)

Profil recherché :

  • Homme ou Femme
  • Excellent sens relationnel et diplomatie
  • Rapidité et habileté d’exécution
  • Organisation
  • Très bonne mémoire
  • Aptitude à travailler de jour comme de nuit
  • Autonomie

Formation et Pré requis :

  • Maîtrise des techniques d’élaboration de cocktails et du service des boissons
  • Certificat de Qualification Professionnelle si possible + 1 an d’expérience minimum
  • Malgache, Français et Anglais impératifs

Envoyez votre CV et lettre de motivation à l’adresse mail suivante : [email protected]

MERCI DE PRÉCISER EN OBJET LE TITRE DU POSTE.