Madagascar, l’île de Nosy Be rouvre ses frontières aux touristes internationaux. Jeudi, un premier avion de la compagnie Ethiopian Airlines a atterri après six mois difficiles pour le secteur touristique. Un autre avion, affichant complet selon le ministère du Tourisme, est attendu ce samedi.

C’est après un test PCR effectué dès la descente de l’avion et un confinement de 48h dans leur hôtel que les passagers pourront profiter de leurs vacances sur cette île paradisiaque et son archipel. Narindraniaina Andrianarivelo est la gérante de l’hôtel Au Sable Blanc.

Loin d’un retour à la normale

Elle accueille ses premiers clients ce samedi après six mois d’arrêt, mais la reprise s’annonce timide : « On a eu des mois terribles comme tous nos confrères pendant la fermeture de la frontière. Ce mois-ci avec la réouverture des vols internationaux on espère, mais l’espérance est encore moindre parce qu’avec toutes les mesures imposées   ce qui est normal   les touristes s’inquiètent encore. Ils hésitent à prendre la décision de venir cette année. On a quelques réservations, mais on ne peut pas dire qu’il y a beaucoup de touristes qui vont arriver. »

Elle attend aussi que les avions reviennent avec une fréquence plus importante pour pouvoir essayer de remplir son établissement : « Il y a certaines mesures sanitaires qui nous pèsent un peu, comme devoir laisser aérer les chambres pendant trois heures après le départ d’un client. On espère aussi qu’il y ait plus de compagnies aériennes parce qu’avec Ethiopian Airlines uniquement c’est sûr qu’on ne va pas pouvoir remplir notre établissement. Il n’y a que deux ou trois vols par semaine et il y a plus de 200 établissements à Nosy Be donc si cette situation ne change pas d’ici janvier ou février, je ne sais pas comment on pourra tenir le coup. »
Viser un tourisme régional

Le ministère du Tourisme annonce un taux de remplissage de 25 % des hôtels avec l’arrivée des trois premiers avions sur l’île. Pour Geneviève Larcher, gérante de la société Madavoile, spécialisée dans les croisières en catamaran à Nosy Be, les vols de passagers européens et du continent africain transportés par Ethiopian Airlines ne lui permettent pas de redémarrer son activité.

« Pour nous c’est un signe positif évidemment, mais nous n’avons pas à ce jour de nouvelles réservations pour finir la saison. On attend que les vols de La Réunion reprennent à nouveau. Tout ce qui est régional c’est important pour nous parce que les clients d’Europe ne vont pas forcément venir du fait de la situation en Europe qui se complique, précise-t-elle. Ils ont peur de rester coincés ici. C’est ce que m’ont expliqué les clients donc je pense que si on a des vols régionaux : Mayotte, La Réunion, l’Afrique du Sud, tout l’océan Indien, ça peut beaucoup nous aider déjà. Ça peut faire un flux de touristes qui prend moins de risques en venant ici. »

D’après le ministère malgache du Tourisme, la compagnie aérienne sud-africaine, AirLink a annoncé son intention de reprendre la desserte de Nosy Be d’ici le mois de décembre.

Source : Madagascar: reprise timide du tourisme international à Nosy Be

La réouverture des Seychelles aux vols commerciaux de passagers se fera le 1er août après plusieurs mois de suspension causée par l’épidémie de coronavirus. Découvrez le programme des vols après cette reprise.

L’annonce du ministre seychellois des Finances

Les Seychelles retournent progressivement à la vie normale. Le trafic commercial de passagers rouvrira le 1er août, a déclaré le ministre seychellois des Finances, Maurice Loustau-Lalanne. D’après le responsable, trois compagnies aériennes internationales vont reprendre leurs vols vers les Seychelles à partir de cette date. “Etihad Airways effectuera deux vols par semaine – les lundis et vendredis. Ethiopian Airlines effectuera également deux vols par semaine. Ces deux compagnies reprendront leurs opérations aux Seychelles lorsque le pays rouvrira ses frontières”, a-t-il déclaré sur le récit de Seychelles News Agency. Il a ajouté que la compagnie aérienne suisse Edelweiss reprendra également ses vols pour l’archipel à partir du mois de septembre.

Respect de plusieurs directives strictes

La compagnie aérienne seychelloise, Air Seychelles, desservira Dubaï deux fois par semaine à partir du 1er août. La France figure parmi les principaux marchés touristiques des Seychelles et le gouvernement a déjà donné son accord à ses citoyens qui veulent s’y rendre. Dans le cadre de cette réouverture des Seychelles aux vols commerciaux de passagers, tous les exploitants d’établissements touristiques doivent respecter une série de directives strictes établies par la Public Health Authority. Près de 400 visiteurs des Emirats arabes unis sont attendus dans cinq grands hôtels du sud-ouest de Mahé la semaine prochaine pour un séjour de six semaines.

Source : Seychelles : 3 compagnies aériennes internationales reprendront à partir du 1er août

Nous avons sélectionné 10 chiffres qui remontent le moral, après des semaines d’une actualité plombée par la crise sanitaire.

  • 3 fois plus de réservations par jour dans les campings depuis une semaine, c’est ce que rapporte la Fédération de l’hôtellerie de plein air. Nous sommes dans « une phase de rattrapage, souligne son président Nicolas Dayot. On imagine peut-être avoir un niveau de fréquentation proche de la normale en juillet-août » pour la clientèle française. Les vacanciers étrangers restent pour l’heure moins nombreux que l’an passé, compte tenu de la fermeture probable des frontières dans l’Union européenne jusqu’au 15 juin.
  • 20% : sur l’Europe, les agences de voyages enregistrent cette semaine un rythme de réservations en ligne correspondant à 20% du niveau habituel, d’après les Entreprises du Voyage/EdV. C’est un « frémissement » encourageant, note le syndicat.
  • 5% à 10% : toujours sur l’Europe, la progression atteint 5% à 10% s’agissant des seules réservations offline, ajoute Valérie Boned, secrétaire général des EdV.
  • 40% : sur la destination France, « nous sommes à 40% des réservations » par rapport à l’an passé, complète-t-elle.
  • 1 agence de voyages sur 2 est désormais ouverte, d’après les EdV, après plusieurs semaines de fermeture forcée des points de vente.
  • 3 pays sur 4 des pays européens comptent lever les restrictions de circulation au sein des frontières de l’Union, selon Jean-Baptiste Lemoyne. Si le secrétaire d’Etat en charge du Tourisme parie sur un été bleu-blanc-rouge, il souhaite aussi que les pros du tourisme accueillent aussi des visiteurs étrangers. Pour mémoire, « la France sera favorable à une réouverture des frontières intérieures de l’Europe à compter du 15 juin si la situation sanitaire le permet, sans quatorzaine », avait annoncé Edouard Philippe le 28 mai.
  • 72% des membres du Think Tank Club Tourisme et Technologies (CTT), dont L’Echo touristique est partenaireanticipent la reprise au second semestre 2020.
  • Plus de 15%, c’est le volume de réservations cette semaine au sein de MisterFly, en comparaison avec l’année dernière, selon Frédéric Pilloud, directeur e-commerce de l’agence de voyages en ligne.
  • 84 euros correspond au montant de l’action de Voyageurs du Monde ce matin. Le titre était descendu à 48 euros au tout début du confinement en France.
  • + 32% de visites supplémentaires lors du lundi de Pentecôte, c’est ce qu’a observé la plate-forme Leboncoin, qui propose 220 000 locations de vacances.

Ces chiffres ne doivent toutefois pas occulter la violence de la crise. La Direction générale des entreprises (DGE) prévoit cette année une baisse de près des deux tiers des séjours des étrangers en hébergement marchand en France, et de 50% en hébergement non marchand. Ces pertes ne seront pas compensées par la clientèle domestique, précise-t-elle dans une publication du 3 juin. D’ailleurs, le nombre de voyages des Français en France devrait chuter de 41%, un recul plus prononcé encore dans les hébergements marchands.

Source : Voyage : ces 10 chiffres qui fleurent bon la reprise