La ville d’Agadir aura son premier Salon du Tourisme

La ville d’Agadir accueillera les 23 et 24 mars 2019, la 1ère édition Salon international du tourisme, le STAGLOB Agadir International Tourism Expo.

Cet événement placé sous le thème : « Le Souss Massa une histoire, une culture d’hospitalité » est initié par l’Association Flamant d’Art et de Développement Socioculturel. Selon un communiqué le Salon a pour objectif « réunir et créer un climat d’affaires entre les différents professionnels de l’industrie touristique ».

Le Salon sera une occasion pour  relancer et redynamiser l’offre touristique de la région Souss Massa, c’est présenter aux professionnels cette offre à travers quatre types d’activités, clé de tout développement de secteur : le Tourisme Culturel et Confessionnel, le tourisme Durable et Responsable, le tourisme Sportif et le tourisme de Groupe et de Loisirs.

A l’occasion, M. Mohamed Es-Sagar, Délégué général du Salon, nous a déclaré que ce grand événement, le premier en genre dans la région est «une messe qui vise créer des opportunités de business et une identité propre à la ville d’Agadir et la région en tant que destination balnéaire avec un arrière-pays riche en potentialités naturelles et humaines». Il ajoute que le SITAGLOB ne vise aucunement résoudre les problèmes de secteur au niveau de la ville et de la région, mais c’est un moment de rencontre entre différents professionnels locaux de nouer des partenariats avec les représentants des différentes destinations.

Le Salon, ouvert uniquement aux professionnels, sera une opportunité pour les acteurs locaux de vendre leurs produits, de positionner la destination Agadir et la Région. Le SITAGLOB sera donc une  référence annuelle de rassemblement des acteurs nationaux et internationaux.

Ainsi, la dimension internationale du Salon cible la participation d’autres destinations de différents pays et des institutions de secteur « tourisme et voyage ». en effet, le STAGLOB offrira « la possibilité de promouvoir des échanges entre la zone MENA et l’Afrique ».

Au niveau logistique, le Salon est érigé sur 2500 m2 répartis en 60 stands  de 9 à 36 m2 réservés aux exposants et intervenants du secteur venus du Maroc et de l’étranger, à savoir les agences de voyages, les hôtels, les compagnies aériennes, les tour-opérateurs, les délégations.

 Le centre du Salon sera présenté en tant qu’espace Fast Exchange dédié aux professionnels permettant de faciliter les  rencontres d’affaires entre les différents participants. De même, une salle de conférences  permettra aux professionnels d’assister à des formations assurées par des experts du secteur touristique au sujet «des nouvelles technicités développées par l’industrie touristique nationale et internationale ».

Selon les organisateurs, le SITAGLOB vise particulièrement présenter les atouts touristiques de la Région pour mieux positionner cette destination, ville d’Agadir et Région Souss Massa, dans le marché national et international.

Source : La ville d’Agadir aura son premier Salon du Tourisme

Salon Mondial du tourisme à Paris du 14 au 17 mars 2018

Des espaces thématiques réuniront les acteurs français et étrangers sur différents secteurs touristiques : croisières, oenotourisme & gastronomie, tourisme de mémoire et d’histoire, tourisme & handicap, tourisme durable.

Des espaces de conseils par des spécialistes du voyage :


Votre voyage sur mesure pour bénéficier des conseils d’un spécialiste de l’évasion pour organiser son voyage

Les Conseils Pratiques : de multiples astuces sur le voyage, l’organisation, les spots à découvrir…

Le Coin des Blogueurs réunissant des blogueurs

3 espaces de bonnes affaires pour des croisières, séjours en France ou à l’étranger

Un espace dédié à la formation aux métiers du tourisme avec la FFTST – Fédération Française des Techniciens et Scientifiques du tourisme, réunissant des écoles de formation et des offres de stages ou d’emploi émanant des exposants du salon.

Des espaces d’animations : 
La Grande Scène avec un programme quotidien de présentation de destination, de jeux, de musique et de danse.

L’espace enfants pour un moment de détente à partager avec ses têtes blondes

 

INFORMATIONS PRATIQUES
Du jeudi 14 au dimanche 17 mars 2019
10h à 19h sans interruption – fermeture à 18h le dimanche 17 mars 2019
Tarifs : 12 € par personne, gratuit pour les moins de 12 ans
Prévente à 10 € par personne sur le site internet du salon
Un billet donne accès aux deux événements
Paris Expo Porte de Versailles – Pavillon 4

www.salons-du-tourisme.com/Paris

Source : Salon Mondial du tourisme à Paris du 14 au 17 mars 2018

Réenchanter le petit-déjeuner à l’hôtel par l’ambiance, le cadre : le thème fait l’objet d’un concours présenté sur EquipHotel

Paris. Le salon met l’accent sur le petit-déjeuner et pas seulement sur les produits.

La part des clients qui prennent leur petit-déjeuner au sein de l’hôtel serait en diminution. Comment ré-enchanter ce moment, en le mettant en scène différemment ? Le #ConcoursBridor a lancé le défi à des étudiants en architecture d’intérieur et design. Auriane Lê (Ensaama Paris) a remporté le trophée avec son concept, Breakfast Therapy. Il « conjugue plaisir, bien-être et créativité. Pour éveiller l’appétit et susciter la bonne humeur, Auriane imagine une expérience petit-déjeuner ludique qui offre au client la possibilité de personnaliser son plateau en combinant formes géométriques et couleurs vives. Conçu dans une approche globale intégrant une communication digitale, ce projet s’inscrit dans une démarche design réfléchie, pragmatique et particulièrement soignée dans sa mise en œuvre avec le souci du détail permanent ». Ce concept est à découvrir sur l’espace Digital Rooftop. Les deux autres projets sur le podium sont Le Triporteur, de Mathilde Besson (Ensaama Paris). Le petit-déjeuner devient mobile et lieu de rencontres. Chaque triporteur est habillé à l’image des produits qu’il propose : la boulangerie, les jus de fruits, etc.  On vient discuter, demander, s’intéresser. Et l’Eco Friendly, de Mélanie Poulain (Ifat Vannes). « Ce projet s’inscrit dans une approche technique et modulable, fortement axée développement durable. La tonalité brune du carton associée aux rondeurs du mobilier crée une ambiance petit-déjeuner particulièrement douce et graphique ».

Source : Réenchanter le petit-déjeuner à l’hôtel par l’ambiance, le cadre : le thème fait l’objet d’un concours présenté sur EquipHotel

L’ONTM veut conquérir l’Europe

L’Office national du Tourisme de Madagascar (ONTM) veut conquérir davantage le marché européen par le biais d’un représentant permanent qui y assurera la promotion de la destination Madagascar.

La participation de la Grande île au Salon nautique international de La Rochelle, en France du 26 septembre au 1er octobre lui souffle de nouvelles idées. Vu la forte influence des visiteurs sur le stand de Madagascar, invité d’honneur de ce grand évènement, l’ONTM compte engager un représentant permanent en Europe. Cette personne aura comme mission de vendre davantage la destination Madagascar sur ce marché à forte potentialité touristique. « C’est très important d’avoir un second œil pour vraiment avoir un vrai marketing, parce que nous sommes encore un pays assez fragile au niveau du secteur Tourisme. Cet intermédiaire peut par exemple nous conseiller sur les méthodes de communication à entreprendre face à une éventuelle crise », avance Narijao Boda, président du Conseil d’administration de l’ONTM.

La France et l’Allemagne comme marchés prioritaires

À l’issue de ce Salon mondial à flot, le marché européen se montre, en effet, prometteur pour la destination île au trésor. C’est la raison pour laquelle la France et l’Allemagne figurent parmi les principales cibles de l’ONTM par le tourisme affinitaire. D’ici la fin de l’année, d’ailleurs, un roadshow est programmé par cet organisme malgache dans trois villes françaises et trois Allemandes pour conquérir encore plus de touristes émanent de ces marchés prioritaires. Par ailleurs, une douzaine de journalistes et blogueurs internationaux seront invités en Eductour à Madagascar pour promouvoir cette destination. Il est à rappeler que les opérateurs touristiques de la Grande île misent désormais sur plusieurs offres nautiques pour convaincre les visiteurs de venir à Madagascar. Ce sont, entre autres, la plongée, le birdwatching, la pêche sportive sans pour autant laisser de côté la découverte.

Source : L’ONTM veut conquérir l’Europe

Madagascar, prochain invité du Grand Pavois de La Rochelle

L’île de Madagascar sera à l’honneur du prochain Grand Pavois de La Rochelle qui se déroule du 26 septembre au 1er octobre 2018. Coup de projecteur sur ce pays qui souhaite développer le tourisme.

Ce sera la star du Grand Pavois de La Rochelle, Madagascar est l’invité d’honneur du salon nautique à flot qui se déroulera du 26 septembre au 1e octobre prochain à La Rochelle.

Avec 300 000 visiteurs par an, Madagascar souhaiterait doubler le nombre de touristes. Le potentiel est immense.

L’une de nos équipes a embarqué pour le voyage de presse organisé par le Grand Pavois.

L’occasion de découvrir Nosy Be, une île située au large de la côte nord-ouest de Madagascar : l’archipel est composé de 27 îles et ilots bordés par le canal du Mozambique. Près de 170 000 malgaches y vivent, la plupart sont pêcheurs.

Plus d’informations en cliquant sur le lien ci-dessous.
Source : Madagascar, prochain invité du Grand Pavois de La Rochelle

Salon de la pâtisserie : une première édition saine et savoureuse

Paris. Lors de l’événement présidé par Pierre Hermé, amateurs et professionnels ont pu découvrir les pâtisseries de demain, caractérisées par un retour à la naturalité et au bien manger.

Du 15 au 17 juin, rencontre, partage et dégustation liés aux plaisirs sucrés ont animé le parc des expositions de Paris pour la première édition du Salon de la pâtisserie.À cette occasion, la maison Fauchon a organisé une conférence où professionnels et personnalités médiatiques ont échangé sur la profession et ses tendances actuelles.

Le but de cet événement est de rendre justice à des gens qui ont élevé cette profession au niveau de l’art. En échangeant avec les pâtissiers, j’ai réalisé qu’il était impossible qu’un tel savoir-faire soit enfermé dans un coffre”, a souligné Zakari Benkhadra, fondateur et organisateur du salon. Le jeune chef exécutif de la maison Fauchon, François Daubinet, a également rappelé l’importance du métier au sein d’un restaurant mais aussi en boutique. Les notions de plaisir et de partage ont été mises en exergue.

Retour aux sources et modernité

La pâtisserie étant l’affaire de tous, les professionnels doivent s’adapter aux nouveaux modes de consommation. Depuis cinq ans, le secteur évolue, aussi bien au niveau du matériel, des techniques de travail que dans l’utilisation des matières premières. Le consommateur étant de plus en plus soucieux de l’origine des produits et de leurs bienfaits sur la santé, les savoir-faire se modernisent.

 
 “En plus de l’aspect visuel qui reste prédominant, on doit effectuer un travail de fond sur les matières premières en restant transparent envers le client”, explique François Daubinet. La tarte au citron meringuée proposée chez Fauchon contient toutes les textures d’un citron certifié bio. Avec moins de sucres et d’artifices et plus de fraîcheur, la pâtisserie retrouve son goût naturel. Le sans-gluten a aussi été mis à l’honneur avec un fraisier pistache, dessert coloré et rafraîchissant. 
 
Cette tendance s’est retrouvée sur d’autres stands qui avaient comme mot d’ordre de garantir un faible index glycémiqueTout en respectant le côté traditionnel de la pâtisserie française, les chefs valorisent un aspect ludique et contemporain allant de pair avec l’évolution des tendances en gastronomie.
Source : Salon de la pâtisserie : une première édition saine et savoureuse

ITM 2018 : plus de 75 agences et médias étrangers en éductour

La préparation de la 7e édition de l’International Tourism Fair Madagascar (ITM) bat son plein avec la confirmation de la venue de 75 tours opérateurs, agences de voyage et médias/ bloggeurs internationaux, dans le cadre du grand projet national d’éductour. Ils viennent de France, d’Allemagne, de Chine et des pays de l’Est.

A deux semaines de la 7e édition de l’ITM, qui se tiendra du 31 mai au 3 juin au village Voara Andohatapenaka, les stands sont remplis à 95%. C’est ce qu’ont fait savoir les organisateurs devant la presse, hier, à l’occasion de la deuxième signature des conventions de partenariat hors médias et médias.

Une des particularités du salon est la reconduction du grand projet national d’éductour, dédié aux agences de voyages internationales et à la presse issue des principaux marchés émetteurs de la Grande île.

«Aussi, cette année, plus de 75 agences et médias/bloggeurs, visiteront des sites d’exception répartis sur tout le territoire, avec un passage d’une journée au salon ITM pour rencontrer les opérateurs de la Grande île», a fait savoir Vola Raveloson, directeur exécutif de l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM).

Des circuits combinés

Pour se faire, une première vague d’éductours, destinée aux tours opérateurs et agences de voyages françaises, allemandes et d’autres pays francophones comme la Suisse et la Belgique, sera organisée suivant les segments affinitaires identifiés par l’étude sur la Stratégie marketing de la destination Madagascar, élaborée en 2016. Il s’agit d’un vaste programme de reconquête des marchés français et allemand.

Placée sous le thème de l’écotourisme, la deuxième vague d’éductours sera organisée en partenariat avec les Iles Vanille. Appuyée par l’Union des Chambres de Commerce et d’industries de l’Océan Indien (UCCOI) et l’Agence Française de Développement (AFD), cette action entre dans le cadre d’un programme innovant de l’écotourisme dans l’Océan Indien et fait suite à la tenue de deux ateliers de réflexions à Rodrigues, au mois de mars, et à La Réunion, en avril dernier. Au final, une trentaine de circuits combinés entre les six îles ont été élaborés. Cette année, 11 circuits sont proposés et pour Madagascar, il s’agit du circuit Est afin de découvrir les parcs nationaux.

Les objectifs

En tout cas, les organisateurs peuvent déjà se réjouir d’atteindre l’objectif annoncé lors de la présentation officielle du salon au mois de janvier.  «Cette année, nous nous sommes plus concentrés sur le marché européen en fixant à 75 invitations contre 100 l’année dernière. L’on peut dire effectivement que notre objectif est atteint», a déclaré Vola Raveloson.

«Ceci montre l’intérêt constant que les partenaires internationaux portent sur la destination malgré les divers aléas que le secteur du tourisme subit. L’ITM sera une fois encore un salon d’envergure internationale grâce à cette présence massive», a noté pour sa part, Hely Rakotomanantsoa, vice-président de l’ONTM.

Source : ITM 2018 : plus de 75 agences et médias étrangers en éductour

Communiqué de presse : Les éco-solutionneurs d’ECORISMO au service d’une hôtellerie toujours plus responsable

Communiqué de presse – le 14 mai 2018

ECORISMO : Les forums et salons de l’environnement et du développement durable pour le tourisme et l’hôtellerie-restauration.

 

 

 

 

 

 

www.francoistourismeconsultants.com

Les éco-solutionneurs d’ECORISMO au service d’une hôtellerie toujours plus responsable

C’est au Mélia de Paris La Défense, sur le rooftop ensoleillé ce 4 mai dernier, que Philippe FRANCOIS et son équipe ont organisé cette 15è édition d’ECORISMO : les forums-salons du développement durable pour l’hébergement et la restauration touristique.

Le Skyline Bar sur le toit du Mélia a fait le plein ce 04 mai dernier. En effet 22 exposants ont rempli l’espace en répondant à l’appel d’Ecorismo et présenter leurs éco-solutions aux directeurs hôteliers invités à cet évènement. Pour cette 15è édition d’Ecorismo (forum-salon créé en 2007 à Arles) l’offre présentée fut particulièrement riche et novatrice  : des applications interactives d’animation pour l’hôtellerie tant de loisirs qu’urbaine (Atelier Nature), les coffrets-cadeaux (Naturabox), de nouveaux jus de fruits bio (PAF) aux saveurs étonnantes, des idées en agriculture urbaine et espaces verts (NéoBab, Urban Forests) ou en éco-construction d’hôtels (Espace GAIA), plusieurs solutions éco-textiles (Luxiplume, Comptoir du Bambou, Odonate ou Easytex, fidèle depuis le début à Ecorismo), ou de nettoyage (Vapodil, Solpan), l’eau micro filtrée (Castalie), la gestion des huiles usagées (Vito), mais aussi la certification Green Globe qui intéresse tout particulièrement les grands hôtels parisiens. L’accessibilité, la sécurité et le bien-être au travail sont également toujours présents à Ecorismo (Okeenea, Fixacouette, Konica, PayGreen ou GreenMe, par exemple).

Côté Forum, ce sont une dizaine d’ateliers et de rencontres qui ont rythmé la journée. Deux nouveautés ont été en autres présentées : le Guide « Voyageons-Autrement : 10 ans de développement durable dans le tourisme » et la nouvelle offre de service de FTC sur la sécurité, appelée « SECURISMO » et présentée par Philippe FRANCOIS : avec les changements climatiques et la biodiversité, la sécurité est maintenant le troisième domaine dans lequel il convient que nous, hôteliers, restaurateurs et cadres du tourisme, réfléchissions à la création de nouvelles méthodes de prévention et de gestion de crise. « Sans sécurité, il ne peut plus y avoir de tourisme ! » précise Philippe FRANCOIS.

Partenaire de l’opération, le Groupe MELIA France avait mis les petits plats dans les grands avec un magnifique buffet ouvert toute la journée. Autres partenaires, la Mairie de Paris, l’Office de Tourisme et des Congrès de Paris, l’UMIH et le GNI-Synhorcat, ainsi que le CINOV (Fédération des Métiers du conseil et de l’ingénierie) ont chacun activement participé à la journée.

 

 

 

 

 

 

 

Prochain ECORISMO :

Sur www.ecorismo.ca

 

Pour rappel Madagascar Hôtel Consultant représente, à Madagascar et sur l’ensemble des Iles Vanille, le Cabinet-Conseil François Tourisme Consultant organisateur des événements ECORISMO.

Contactez-nous pour plus d’informations, ou contactez directement :

Ecorismo réunit des éco-solutionneurs au cœur de La Défense

Vendredi 4 mai dernier, la 15e édition du salon Ecorismo dédiée à  l’environnement et au développement durable pour le tourisme s’est tenue sur les hauteurs de l’hôtel Paris Melia La Défense. A l’initiative du cabinet-conseil François-Tourisme-Consultants (FTC), ces rendez-vous réguliers permettent aux hôteliers, restaurateurs et autres acteurs du tourisme d’aller dans le sens du durable. Vendredi dernier, un panel d’« éco-solutionneurs » proposait des solutions innovantes aux professionnels du secteur. L’occasion également pour Voyageons-Autrement.com de présenter en avant-première son tout nouvel ouvrage… « Dix ans de tourisme durable ».

Un message de plus en plus pressant

« Il est temps que l’on change. », les « enjeux sont importants », Philippe François, directeur de FTC, ne mâche pas ses mots lorsqu’il accueille l’ensemble des participants de cette 15e édition d’Ecorismo. Si la grève SNCF a empêché quelques importants groupes hôteliers du sud-est de rejoindre la capitale, une centaine  de directeurs d’hôtels et autant de VIP ont répondu à son appel à venir rencontrer les éco-solutionneurs de demain. Les enjeux sont connus, au-delà du changement climatique, tout le monde est désormais persuadé que l’avenir se doit d’être durable, et pour la planète (« Il n’y a pas de planète B ») et pour les générations futures, et pour les clients dont la demande est aussi en ce sens. Or le client est roi….

Des éco-solutionneurs innovants

Outre un espace-salon tel un nid d’aigle permettant aux professionnels de se rencontrer en B to B, les présentations s’enchainent dans une salle voisine.  L’ensemble vise à mieux faire connaitre ces éco-solutionneurs qui travaillent sur des thèmes aussi variés que l’architecture éco-créatives (Espace GAIA), les Eco-textiles et produits d’accueil (Odonate & Easytex), un principe d’eau filtrée (Castalie), une solution ergonomique pour la gestion des  chambres hôtelières (Fixacouette), un système d’Eco-innovation & Performance (Novasirhe), des solutions de nettoyage éco-responsable (Vapodil) jusqu’à des jus détox et bios de fruits et légumes (Paf)…  Côté présentation, les sujets couvrent les préoccupations du moment : « Solution en gaspillage alimentaire en hôtellerie-restaurant », « menus bas carbone et éco-calculateur Bon pour le Climat ; « Labels et certifications de l’hôtellerie responsable » mais aussi « Sécurismo », nouvel outil du cabinet FTC, où la sécurité comme outil de management stratégique.

Accompagner les professionnels

Au-delà des entreprises innovantes, plusieurs fédérations accompagnent les hôteliers et restaurateurs qui souhaitent aller de l’avant, à l’image du GNI (Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, etc.) dont la commission qualité développement durable, présidée par Stéphan Martinez, aide les professionnels à mieux choisir leurs produits, à lutter contre le gaspillage alimentaire (et en cela Stéphan Martinez a été précurseur avec Moulinot –  nous y reviendrons…), à gérer de façon responsable les ressources, en un mot à maîtriser toute la chaîne du durable à la verticale. A Paris, l’Office du Tourisme et des Congrès, partenaire de ce 15e Ecorismo, accompagne également les pros avec différents programmes de sensibilisation dont « Pour un hébergement durable à Paris ». Ainsi, un couple d’hôteliers  d’origine chinoise qui dirige l’hôtel Alane près de gare de l’Est m’explique qu’ils sont venus aujourd’hui pour trouver des solutions innovantes en développement durable car ils visent une troisième étoile pour leur établissement. Or, pour se faire, il faut à présent répondre à certains critères précis de tourisme durable. La réglementation est aussi un facteur qui pousse au changement….

« Dix ans de tourisme durable » également à l’honneur

Afin d’accompagner la sortie de l’ouvrage « Dix ans de Tourisme Durable », Romain Vallon et Geneviève Clastres étaient également présents à cette 15e édition d’Ecorismo. L’occasion d’expliquer la raison d’être d’un tel ouvrage, de le faire circuler entre les mains des professionnels du secteur, et de montrer toute la pertinence d’aider à la circulation de l’information durable. L’ouvrage est évidemment disponible à la commande pour qui le souhaite.

Source : Ecorismo réunit des éco-solutionneurs au cœur de La Défense

Pour rappel Madagascar Hôtel Consultant représente le cabinet-conseil François Tourisme Consultant à Madagascar et dans l’ensemble des Iles Vanille.

Pour en savoir sur Ecorismo et François Tourisme Consultant c’est par ICI.

Madagascar : Salon de l’industrie du 21 au 24 Juin 2018

Prochain événement économique international à ne pas rater: le Salon de l’Industrie de Madagascar (SIM) qui aura lieu du 21 au 24 juin 2018 à Antananarivo. Cette manifestation mettra à l’honneur le savoir-faire Malagasy.

Qu’il s’agisse de produits agroalimentaires, artisanaux, cosmétiques, ou de la confection, tous les produits issus des petites, moyennes et grandes entreprises Malagasy y seront exposés et commercialisés. Placé sous le  thème « Malagasy ny antsika« , cet événement sera une véritable vitrine pour les produits « Vita Malagasy  » ou « Made in Madagascar ».

A Madagascar, les industries sont des pourvoyeurs d’emplois, avec 60 000 employés dans le pays, d’après les chiffres publiés par le Syndicat des industries de Madagascar.  Leurs productions sont essentielles pour l’économie et représentent une attractivité indéniable pour le pays. Le SIM est organisé depuis quelques années, en guise de plateforme de soutien aux produits qui reflètent la richesse et la diversité de la Grande île.

Source : Madagascar : Salon de l’industrie du 21 au 24 Juin 2018