Le drapeau des Iles Vanilles remis aux Seychelles

La passation officielle de la présidence des Iles Vanille s’est déroulée la semaine dernière entre Mayotte et les Seychelles.

AdTech AdSe consacrer sur le marketing de l’organisation

Mayotte a tenu les rênes des Iles Vanille(https://www.linfo.re/tags/iles-vanille) depuis un an. Le drapeau a été remis aux Seychelles, plus précisément au ministre du Tourisme, de l’Aviation civile, des Ports et de la Marine M. Dogley. La cérémonie officielle de passation a eu lieu lundi. Pour sa présidence, les Seychellois envisagent de poursuivre le travail effectué avec les bateaux de croisière et veulent s’engager davantage dans le marketing de groupe. La plus grande partie du budget pour cette année sera consacrée au marketing de l’organisation à travers ses pages Web et ses plateformes de médias sociaux. Cette politique vise à vendre les îles Vanille et redorer son image dans les salons internationaux de croisière.

Une plate-forme d’échanges, de réunions et d’actions

Plusieurs îles de l’océan Indien se sont rassemblées sous le label “Iles Vanille” en 2010. Lorsque Mayotte a pris la présidence de l’organisation il y a un an, le 101e département français a déclaré vouloir “développer les croisières et la desserte aérienne dans l’océan indien”, rapporte Le Journal de Mayotte. Le président Soibahadine Ibrahim Ramadani a déclaré que sous sa présidence, le label était devenu “une plate-forme d’échanges, de réunions et d’actions”, souligne le site seychellesnewsagency. Durant son mandat, Soibahadine Ibrahim Ramadani s’est déjà penché sur le secteur des bateaux de croisière. Grâce aux partenariats noués avec divers bateaux de croisière, les flux touristiques dans ce secteur ont connu une hausse considérable. Lire plus d’articles sur l’[océan indien->https://www.linfo.re/ocean-indien]

Source : Le drapeau des Iles Vanilles remis aux Seychelles

“Ile Maurice Tourisme Awards 2017” : Sun Resorts et Coquille Bonheur en haut de l’affiche !

Les meilleurs de la classe hôtelière 2017 sont connus ! Les internautes lecteurs de “Ile Maurice Tourisme” ont fait leur choix comme chaque année depuis maintenant six ans et ont place le groupe Sun Resorts et le DMC Coquille Bonheur en tête d’affiche.

Les meilleurs de la classe hôtelière 2017 sont connus ! Les internautes lecteurs de “Ile Maurice Tourisme” ont fait leur choix comme chaque année depuis maintenant six ans et ont place le groupe Sun Resorts et le DMC Coquille Bonheur en tête d’affiche.

Le groupe Sun Resorts, qui est engagé depuis plusieurs années dans un “revamp” total de leurs installation et un positionnement plus pointu de leurs produits est, logiquement, récompensé par la plus prestigieuse récompense des “Ile Maurice Tourisme Awards” : le groupe hôtelier de l’année.

Quant à “Coquille Bonheur”, probablement le boutique-tour opérateur le plus incisif et créatif de l’île Maurice, il voit ses efforts être récompensé par le très prisé award de “DMC de l’Année”, juste retour de choses pour ce tour-opérateur à taille humaine qui a fait de la découverte authentique de l’île Maurice et l’excellence de ses services ses deux fers de lance.

Lancé il y a six ans, les “Ile Maurice Tourisme Awards”, sont devenus un rendez-vous annuel qui permet à tous les opérateurs de se mesurer aux autres à travers le vote des internautes. Pour cette édition nous avons enregistré 67 850 votes venant de l’île Maurice et des quatre coins du monde, à la fois du grand public et du monde professionnel.

« Ces awards de « Ile Maurice Tourisme » ont pour but de célébrer la qualité et l’excellence à tous les échelons de l’industrie touristique mauricienne.  Ils vont aussi, je l’espère, créer des standards et des références qui permettront à l’industrie d’évoluer positivement », souligne Jean-Joseph Permal, fondateur et directeur de www.ilemaurice-tourisme.info

«La culture de l’excellence, de la qualité et de l’innovation, nous en sommes convaincus, est essentielle pour l’avenir de l’industrie touristique mauricienne. C’est à ce niveau, autant que par une identité mauricienne plus affirmée, que se fera la différence par rapport aux pays concurrents», ajoute-t-il

La ‘ short list ‘ des nominés, qui est soumis au vote des internante est l’œuvre de la rédaction en chef de Ile Maurice Tourisme et de ses conseillers, tous spécialistes du tourisme à l’île Maurice et à l’étranger. “Cette liste reflète, le plus fidèlement possible, l’année touristique 2017 dont nous sommes les témoins privilégiés à ilemaurice-tourisme.info” souligne Jean-Joseph Permal

1.Quel est le meilleur groupe hôtelier de l’année ?
1.Sun Resorts, 2.LUX* Resorts, 3. Constance Hotels, Resorts and Golf, 4. Attitude Resorts, 5. Veranda Leisure and Hospitality (Heritage Resorts).

2.Quel est l’hôtel cinq étoiles luxe de l’année ?
1.Constance Le Prince Maurice, 2. Maradiva Villas & Spa, 3. LUX* Belle Mare, 4. Four Seasons at Anahita, 5. Heritage Le Telfair

3.Quel est le groupe hôtelier qui met le mieux en avant l’identité mauricienne ?
1.Attitude Resorts, 2.LUX* Resorts, 3. Veranda Leisure & Hospitality, 4. Sun Resorts, 5. Constance Hotels Resorts and Golf

4.Quel est le meilleur hôtel golf de l’Année ?
1.Constance Belle Mare Plage, 2. Four Seasons at Anahita; 3. Heritage Le Telfair 4.Le Touessrok , 5. Le Paradis

5. Quel est l’hôtel le plus romantique de l’année ?
1.Constance Le Prince Maurice, 2. Paradise Cove, 3. Maradiva Villas, 4. Four Seasons et Anahita, 5. Hotel 20 dégrés Sud

6. Quel est l’hôtel possédant le meilleur spa de l’année ?
1.Maritim Resort & Spa, 2. Lux Belle Mare, 3. Constance Belle Mare Plage, 4. Constance Le Prince Maurice, 5. One&Only Le Saint Géran

7. Quel est le meilleur hôtel en rapport qualité/prix ?
1. Zilwa Attitude 2. Persil BeachResort, 3. The Sands, 4. La Pirogue, 5. Solana Beach

8.Quel est l’hôtel le plus créatif de l’année ?
1. LUX* Belle Mare, 2.Zilwa Attitude, 3. Four Seasons at Anahita, 4. Maritim Resort & Spa, 5. Westin Turtle Bay.

9. Quel est le groupe hôtelier le plus engagé socialement ?
1. Sun Resorts, 2. Beachcomber, 3. LUX* Resorts, 4. Attitude Resorts, 5. Constance Hotels Resorts and Golf

10. Quel est l’hôtel le plus authentiquement mauricien de l’année ?
1. Zilwa Attitude, 2. La Pirogue, 3. LUX* Belle Mare, 4. Veranda Grand Baie

11. Quel est le meilleur boutique hôtel de l’année ?
1.Tamarina Boutique Hotel, 2. Paradise Cove, 3. 20 dégrés Sud, 4. La Palmeraie, 5. Baystone Boutique Hotel

12. Quel est le meilleur Petit et Moyen Hotel/Lodge de Maurice ? Lodge de Maurice ?
1. Lakaz Chamarel, 2. La Maison d’eté, 3. L’Oiseau du Paradis, 4. Auberge de St Aubin

13. Quel est le meilleur tour-opérateur (DMC) de l’année ?
1. Coquille Bonheur, 2. Summertimes, 3. Emotions, 4.Kreola, 5. Mautourco

15. Quelle est la meilleur compagnie aérienne de l’Année ?
1. Emirates, 2. Air Mauritius, 3. Air France, 4. Corsair, 5. Lufthansa

16. Quelle est l’activité touristique de l’année ?
1. Croisières en catamaran, 2. Marche avec les lions, 3. Jardin de Pamplemousses, 4. Grand Bassin, 5. Dolphin Watching

17. Quel est le parc de l’Année ?
1. Casela, 2. La Vanille Réserve des Mascareignes, 3.La Vallée des Couleurs

18.Quel est le Musée de l’Année ?
1 L’Aventure du Sucre, 2. Blue Penny Museum, 3. Musée de Port-Louis, 4. Mauritius Postal Museum, 5. Musée Fort Hendrick

19.Quel est l’IRS de l’Année ?
1.Vilas Valriche, 2. Azuri, 3. Anahita Residences  et Villas, 4. Balise Marina, 5. Club Med Les Villas

20. Quel est le meilleur hôtel à Rodrigues ?
1. Cotton Bay, 2. Mourouk Ebony, 3. La Belle Rodriguaise, 4. Tekoma

21. Quel est le meilleur restaurant hôtelier mauricien ?
1. Le Barachois, Constance Le Prince Maurice
2. Heritage le Château, Heritage Le Telfair
3. Bodrum Blu, LUX* Grand Gaube
4. Château Mon Désir, Maritim Resort & Spa
5. The Duck Laundry, LUX* Belle Mare

Source : “Ile Maurice Tourisme Awards 2017” : Sun Resorts et Coquille Bonheur en haut de l’affiche !

Interview de Philippe-Jean Arnou sur RFM Madagascar

Philippe-Jean Arnou - PDG Madagascar Hôtel Consultant

Philippe-Jean Arnou a été interviewé sur RFM Madagascar lors de l’émission “Rencontre avec…” du 22 Décembre 2018.

Il y présente bien sûr l’historique du Cabinet Madagascar Hôtel Consultant mais fait surtout passer un message sur l’importance du développement du Tourisme durable à Madagascar au travers des acteurs de l’Hôtellerie et de la Restauration.

Une interview qui raconte le chemin parcouru par Philippe-Jean Arnou, fort de sa croyance au développement du secteur et de la préservation des atouts de Madagascar par le Tourisme durable.

La matinale RFM Madagascar
Rencontre avec Philiipe-Jean Arnou – PDG de Madagascar Hôtel Consultant

Sécurité alimentaire et nutritionnelle : l’Océan Indien mise sur Madagascar

La Commission de l’Océan l’Indien (COI) estime que Madagascar pourrait nourrir toute la population de cette région. La Grande île est dotée d’une Unité régionale pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (URSAN).

La Sécurité alimentaire et nutritionnelle est une lutte commune des pays membres de la COI. Pour la vaincre, cette Organisation compte faire de Madagascar le grenier de la région. Dans cette optique, la Grande île a inauguré, ce 12 décembre son Unité régionale pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (URSAN) à Ankorahotra. Celle-ci est une structure du Programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PRESAN). C’est le fruit de la collaboration entre la COI et l’Agence des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture ou FAO. Le programme consiste à développer des chaînes de valeurs agricoles et alimentaires d’intérêt régional. Il prévoit des facilités de nature technique, matérielle, réglementaire et/ou financière. La COI entend mobiliser les bailleurs de fonds dont la FAO, le FIDA (Fonds International pour le Développement Agricole) et le Secrétariat multi-
bailleurs-Développement rural (SMB-DR).

Les investissements nécessaires à la mise en œuvre du PRESAN sont estimés à 150 millions de dollars pour une durée de cinq ans. La volonté de chaque Etat membre est également appelée. « La sécurité alimentaire est un enjeu politique qui demande un engagement fort de nos Etats pour créer les synergies nécessaires au recouvrement de nos souverainetés alimentaires. Notre région, grâce à Madagascar, a les moyens de nourrir notre population et de réduire la dépendance de nos îles aux importations », souligne Vincent Meriton, Vice-président des Seychelles et président en exercice du Conseil des ministres de la COI. En 2016, la Commission avait révélé que la valeur des importations de produits alimentaires par la région était de 2 milliards de dollars par an. Les produits sont composés, entre autres, du poulet, le riz, l’ail et l’oignon, notamment d’Asie et d’Amérique.

Source : Sécurité alimentaire et nutritionnelle : l’Océan Indien mise sur Madagascar

Parc national de Mikea : 12 hectares de forêt primaire défrichés

Des centaines d’arbres ont été abattus dans le parc.

Dix personnes ont été prises en flagrant délit en effectuant une exploitation illicite dans l’enceinte du parc national de Mikea.

En tout, 12 hectares de forêt primaire y ont été défrichés. A part des centaines d’arbres abattus qui s’éparpillaient en lot, 30 foyers de charbons, dont la dimension moyenne de chaque foyer est de 7 mètres de longueur, 3 mètres de largueur et1mètre 40 de hauteur, ont été découverts. En outre, 25 autres pré-foyers d’environ 8 mètres de longueur, 4 mètres de largeur et 1 mètre 50 de hauteur étaient également observés sur place. C’est suite à une mission effectuée dernièrement par la brigade mixte constituée par la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts (DREEF) Atsimo-Andrefana, la gendarmerie de Tsianisiha et l’équipe du Parc National Mikea.

Travaux forcés. Face à un tel désastre, la Direction du Parc National Mikea a aussitôt déposé une plainte auprès du Tribunal de Première Instance de Toliara. Conformément à la disposition dela loi 2015-005 du 22 janvier 2015 portant la refonte du code de gestion des Aires Protégées, le défrichement et le campement illicite dans une Aire Protégée sont des infractions punies par la loi. En parallèle, une plainte a été également déposée suite aux menaces proférées à l’endroit des Comités Locaux du Parc. Ces exploitants illicites ont été déférés au tribunal de première instance de Toliara. Selon la loi, ils pourront avoir une peine de travaux forcés avec un paiement d’amende atteignant jusqu’à 2 milliards Ar.

Campagnes de sensibilisation. Par ailleurs, les parties prenantes locales dont la Commune de Marofoty, la brigade de la gendarmerie de Tsianisiha, le Comité d’Orientation et de Soutien à l’Aire Protégée(COSAP), la structure de sécurité DINABE et l’équipe de Madagascar National Parks, se sont mis d’accord afin de prendre toutes les dispositions nécessaires. L’objectif est de stopper la dégradation massive du Parc via des campagnes de sensibilisation.  Ce qui a permis de réaliser une telle grosse capture des exploitants illicites provoquant des dégâts environnementaux.

Navalona R.

Source : Parc national de Mikea : 12 hectares de forêt primaire défrichés

Madagascar – Majunga: Katsepy s’offre un ecolodge 100% solaire

Majunga Katsepy

Désormais, il vous est possible de passer quelques jours sur le petit village de Katsepy à Majunga, suite à l’ouverture de l’Andafirôï Lodge. Entre lac, forêt et mer, cet ecolodge fonctionnant uniquement à l’énergie solaire, vous accueille avec tout le confort souhaité et vous permet de profiter pleinement des merveilles de Katsepy.

Andafirôï Lodge est implanté à Amparihilava, juste en face de la ville de Majunga sur la presqu’île de Katsepy. L’établissement dispose de plusieurs bungalows très confortables, d’un restaurant, d’un bar et d’une piscine. C’est le point de départ pour la visite des lieux pittoresques d’Amparihilava. En effet, la découverte du village de Katsepy ne se fait pas en une journée, tant l’endroit regorge de nombreux spots au cachet unique.

Parmi les sites incontournables, il y a le Phare Eiffel de Katsepy, qui  a été construit au début du XXème siècle par des ingénieurs Français en France, puis installé au sommet d’une haute falaise. L’ouvrage possède 174 marches qui vous emmène jusqu’à 30 mètres de hauteur. De là, une vue panoramique exceptionnelle sur l’embouchure de la rivière Betsiboka s’offre à vous. Pour y accéder, rien ne vaut une balade équestre le long de la plage de Katsepy.

Autre lieu à découvrir sur la presqu’île, le Cirque Bleu qui s’est formé à partir d’une érosion naturelle dans le passé et sur lequel on peut admirer différentes couches sédimentaires dont les teintes vont du blanc à l’ocre rouge en passant par le violet ou le vert. Ou encore les lacs et une forêt abritant 3 espèces de lémuriens: les sifaka couronnés endémiques de la Région Boeny, les lemurs mongoz et les lemurs Fulvus. Enfin, une escapade à Katsepy ne serait pas parfaite sans un après-midi farniente sur la plage à l’ombre des manguiers ou une petite baignade dans la mer.

Pour accéder à Katsepy et à l’Andafirôï Lodge, il faut traverser l’embouchure de Betsiboka en bac, en vedette rapide ou en pirogue. La traversée dure environ une heure maximum.

Contacts & réservation

Andafirôï Lodge Katsepy

Tl: 033 01 234 56/ 039 01 234 56

Email: [email protected]

Source : madagascar – majunga: katsepy s’offre un ecolodge 100% solaire

 

Gilets jaunes : la mobilisation reste très forte sur l’île de La Réunion

La visite d’Annick Girardin, la ministre des Outre-Mer, ne calme pas les ardeurs des manifestants, qui continuent de paralyser l’île.

Annick Girardin a été accueillie par une délégation de gilets jaunes dès son arrivée sur l’île, à quelques centaines de mètres des pistes d’atterrissage de l’aéroport. « Ecoute et dialogue », telle est la méthode de la ministre pour détendre la situation sur l’île. Les manifestants ont appelé à un blocage de l’île.

Annick Girardin a pourtant annoncé une série de mesures. Un site internet sur la transparence des prix du carburant sera notamment lancé. La ministre a également demandé au préfet de l’île de la Réunion, qui fixe le prix maximal des carburants, une baisse de prix immédiate.

Air France modifie son programme de vols

A destination, la situation reste compliquée. Une trentaine de barrages sont recensés sur l’île par le Centre régional de gestion du transport de l’Ile de la Réunion, qui met à jour très régulièrement sa carte interactive. Air France a également modifié son plan de vols pour le jeudi 29 novembre. Le vol AF671 prévu à 21h45 partira plus tôt dans la journée à 12h30. L’appareil effectuera une escale à Nairobi pour faire le plein et atterrira à Orly à 22h55. L’enregistrement commencera à 6h le matin.

Mais le mouvement commence à avoir d’autres conséquences plus alarmantes. Certains produits de première nécessité manquent (médicaments, nourriture, …) et les services publics (hôpitaux, écoles, institutions, …) sont à l’arrêt, provoquant l’annulation de certaines manifestations (Téléthon à Bras-Panon). Les tour-opérateurs, par l’intermédiaire du Seto, ont quant à eux pris une série de dispositions pour accompagner les agences de voyages partenaires et les clients sur place ou en partance pour l’île de La Réunion.

La visite de la ministre devrait s’étaler sur plusieurs jours. Annick Girardin a annoncé son intention d’aller au contact de centaines de manifestants pendant ses déplacements.

Source : Gilets jaunes : la mobilisation reste très forte sur l’île de La Réunion

Appel à projets : Dispositif régional de coopération dans l’Océan Indien 2018

Cet appel à projets s’adresse aux collectivités, établissements publics, associations et fondations de La Réunion ; il concerne les 2 volets du dispositif régional de coopération dans l’océan Indien :

➜ Actions de coopération dans les secteurs du tourisme et/ou de l’éducation (Madagascar, Comores)

- Tourisme équitable, solidaire, participatif, écotourisme.
- éducation en particulier lycées, formation professionnelle, enseignement supérieur.

➜ Actions préalables à l’élaboration de projets Interreg (Maurice, Seychelles, Madagascar, Comores, Mozambique, Tanzanie, Kenya, Inde, Maldives, Australie)

Soutenir les actions de préparation de projets Interreg V Océan Indien sur l’ensemble des secteurs couverts par ce programme financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) :
Recherche et innovation, développement économique, prévention et gestion des risques, formation, préservation du patrimoine naturel et culturel
(https://www.regionreunion.com/sites/interreg/)


DATE LIMITE DE REMISE DES PROPOSITIONS

Date de lancement du présent appel à projet : 3 septembre 2018
Les propositions devront être transmises dans les huit semaines suivant la date de lancement figurant ci-dessus,
le cachet de la poste faisant foi.

Date limite de remise des propositions :

le 29 octobre 2018 à minuit

Les propositions des candidats devront être adressées par courrier ou déposées contre récépissé au service suivant :
Hôtel de Région Pierre Lagourgue
Bureau du courrier
Avenue René Cassin – Le Moufia – BP 7190
97 719 Saint-Denis Messag Cedex 9


RENSEIGNEMENTS

Pour plus d’informations :
Tél : 02 62 48 70 45 / 02 62 48 71 11
Mail : [email protected] -reunion.fr

Source : Appel à projets : Dispositif régional de coopération dans l’Océan Indien 2018

Les îles de l’océan Indien à la conquête du marché africain

Le 11ème Forum économique des îles de l’océan Indien se tiendra du 26 au 28 septembre 2018 à Antananarivo à Madagascar. Cet événement était présenté ce lundi aux entreprises réunionnaises ce lundi 30 juillet à la chambre de commerce et d’industrie de La Réunion (CCIR).

Tous les ans depuis 2005, l’Union des Chambres des îles de l’océan Indien (l’UCCIOI) soutenu par la Commission de l’océan Indien (COI) et l’Union européenne organise le Forum économique des îles de l’océan Indien (FEIOI).

“C’est un espace où nous dialoguons et faisons des affaires parce que nous organisons des rencontres Be to Be pour les entreprises de la zone indiaocéanique, qui ont alors des opportunités de se connaître, d’échanger, de débattre, de signer des partenariats et puis, cet espace d’échanges où nous allons inviter la partie publique de la zone océan Indien sous l’égide de la Commission de l’océan Indien à venir débattre sur des thématiques qui préoccupent les chefs d’entreprises” explique Pascal Plante, le vice-président de la CCIR et président de l’UCCIOI.

Au cours de ces 3 jours, les chefs d’entreprise travailleront sur diverses problématiques rencontrées par les chefs d’entreprise et notamment sur la conquête du marché africain qui est le thème-phare de cette manifestation.

Cette année, il y aura le lancement de la plateforme business numérique, une initiative née à la demande des chefs d’entreprise de la zone de se rencontrer par le biais du net et d’échanger sur leurs pratiques.

D’autre part, cette rencontre indiaocéanique se tiendra sur le même site que la 5ème édition du salon de la créativité Voatra, une manifestation qui met en avant les savoirs et savoir-faire des entreprises de la région Analamanga dont le chef lieu est Antananarivo. Cette année, les entreprises des autres territoires de l’océan Indien pourront elles aussi promouvoir leurs services et produits.

Depuis que le FEIOI existe, il y a eu la signature d’un partenariat avec la COI, la création de l’Association des ports de l’océan Indien. L’association Îles Vanille est aussi née du souhait de rendre la région océan Indien plus visible en faisant travailler les opérateurs du tourisme de chacun des territoires.

Source : Les îles de l’océan Indien à la conquête du marché africain

Tourisme durable : Les huit établissements de l’océan Indien du groupe LUX* obtiennent la certification Green Globe

18 Juillet 2018 – Les huit établissements du groupe LUX* Resorts & Hotels présents dans l’océan Indien sont désormais certifiés ‘Green Globe’. Il s’agit de LUX* Le Morne (Maurice), LUX* Grand Gaube (Maurice), LUX* Belle Mare (Maurice), Tamassa (Maurice), Merville Beach (Maurice), LUX* Saint Gilles (La Réunion), Hôtel Le Récif (La Réunion) et LUX* South Ari Atoll (Maldives). La remise de certification a eu lieu le samedi 30 juin.

Les huit établissements du groupe LUX* Resorts & Hotels présents dans l’océan Indien sont désormais certifiés ‘Green Globe’. Il s’agit de LUX* Le Morne (Maurice), LUX* Grand Gaube (Maurice), LUX* Belle Mare (Maurice), Tamassa (Maurice), Merville Beach (Maurice), LUX* Saint Gilles (La Réunion), Hôtel Le Récif (La Réunion) et LUX* South Ari Atoll (Maldives). La remise de certification a eu lieu le samedi 30 juin.

« Cette certification est pour nous une confirmation que nous sommes sur la bonne voie dans notre stratégie de développement durable, enclenchée depuis des années par le groupe LUX* Resorts & Hôtels. Cela illustre le dévouement de nos Team Members, de tous les départements confondus à offrir un service de qualité tout en s’engageant fermement en faveur de la bonne gouvernance, la responsabilité sociétale, de respect des normes éthiques et environnementales, le respect des droits des travailleurs et les chances égales dans nos exercices de recrutement et de promotion », souligne Paul Jones, Chief Executive Officer du groupe LUX*

LUX* est le premier groupe hôtelier coté sur l’indice de développement durable de la bourse de Maurice et participe à l’adoption du reporting intégré en tant que membre de la GRI Gold Community. La stratégie actuelle de LUX* en faveur du développement durable comprend des projets phares, reconnus localement et au niveau international, tels que Tread Lightly by LUX*©, et Ray of Light by LUX*© pour rehausser la qualité de vie dans les communautés où il opère.

« Notre stratégie développement durable dans toutes nos destinations touche plusieurs axes simultanément. Notre adhérence aux pratiques de bonne gouvernance, notre stratégie RSE et notre démarche écologique encouragent le concept d’économie circulaire. L’environnement fait partie des éléments dont notre business dépend et il est de notre devoir de le préserver maintenant et pour les générations futures. Nous accordons une importance égale aux piliers du développement durable tels que les droits de l’homme, les ressources humaines, le respect des cultures d’autrui, l’intégration et l’inclusion des communautés qui nous entourent qu’à la qualité de service. Une bonne gouvernance est primordiale. Nous remercions toute l’équipe. », confie Vishnee Sowamber, Group Sustainability & Corporate Social Responsibility Manager de LUX*.

« Depuis sa création, LUX* a mis au cœur de sa raison d’être les valeurs tels que l’intégrité, l’innovation ou le leadership. Nos 8 établissements sont heureux de recevoir cette reconnaissance de leur dévouement aux valeurs et à la stratégie développement durable de LUX*. C’est un travail de plusieurs années implémenté dans tous nos hôtels et toutes nos destinations, incluant toute nos parties prenantes ».  Dominik Ruhl, Chief Operating Officer de LUX*.

Green Globe est l’un des programmes les plus prestigieux de certification et d’amélioration des performances conçu spécialement pour l’industrie du voyage et du tourisme. Cette récompense accompagne les établissements ayant opté pour une démarche d’amélioration de la gestion environnementale et sociale de leurs activités reposant sur des valeurs telles que la bonne gouvernance, les droits de l’homme, la transparence, les audits indépendants, le respect des cultures et l’éthique dans la gestion des ressources humaines et dans les opérations.

L’exercice d’audit s’est déroulé en février et mars derniers avec une liste complète de plus de 380 critères, notamment les départements à être audités et évalués tels que le management, les ressources humaines, les finances, la comptabilité, les achats et les cuisines, les normes, les législations, etc. LUX* a obtenu le Green Globe Certification (Standard 1.7), soit les toutes dernières normes de cette certification. Le groupe hôtelier rejoint ainsi la ligue de milliers d’établissements hôteliers à travers le monde ayant obtenu cette certification, qui démontre non seulement un engagement, mais aussi une conviction dans la nécessité d’accorder la priorité au tourisme durable.

Source : Tourisme durable : Les huit établissements de l’océan Indien du groupe LUX* obtiennent la certification Green Globe